Stratégie de modélisation et de simulation des assemblages de structures aéronautiques en contexte incertain

par Florent Gant

Thèse de doctorat en Mécanique, génie mécanique, génie civil

Sous la direction de Laurent Champaney.

Le président du jury était Marc Bonnet.

Le jury était composé de Stéphane Guinard, Philippe Rouch.

Les rapporteurs étaient Claude Blanzé, Alain Daidié.


  • Résumé

    Ce travail de recherche présente une stratégie de modélisation et de dimensionnement pour les assemblages boulonnés en milieu aéronautique. Dans le cas du dimensionnement de grandes structures, les bureaux d’étude se servent habituellement de techniques dites de « zoom structural ». Elles permettent de gérer les ressources numériques à disposition, avec des modèles simples et de grande taille à l’échelle globale, et des modèles plus complexes à l’échelle locale. Cette étude s‘insère dans le cadre d’un processus de zoom structural dans lequel les structures étudiées présentent un très grand nombre de fixations. Un premier travail consiste à proposer une modélisation pertinente des fixations à l’échelle globale. Dans une seconde partie, les dispersions de comportement observées dans les fixations boulonnées sont prises en compte par l’utilisation de la théorie des méconnaissances. Une technique de recalage de la modélisation complète est ensuite proposée afin de tirer partie d’éventuels essais réels ou numériques. Enfin, la stratégie proposée est appliquée sur des cas d’assemblages boulonnés de type aéronautique. Les avantages, mais aussi les limites de l’utilisation d’une telle stratégie y sont discutés.

  • Titre traduit

    Modeling and simulation strategy of aeronautical assemblies in an uncertain context


  • Résumé

    The objective of this work is to develop a modeling strategy for assemblies involving multiple joints in an aeronautical predesign context. In the process of designing large structures, industrial engineers usually get around computational limitations by using submodeling techniques. In order to take into account phenomena which vary during the global representation of the submodeling process, we propose a modeling approach for the scattering of these phenomena based on the Lack-Of-Knowledge (LOK) theory. The LOK model associated with a relevant deterministic joint model is updated based on experimental or simulated data. The proposed strategy is discussed and illustrated by the case of multiple-joint assemblies typical of those used in aeronautics.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.