Méthodes non paramétriques pour la classification dans les signaux non stationnaires : application à l'EMG utérin

par Bassam Moslem

Thèse de doctorat en Bio-ingénierie, biomécanique, biomatériaux

Sous la direction de Mohamad Khalil et de Catherine Marque.

Soutenue en 2011

à Compiègne .

  • Titre traduit

    Non parametric methods for the classification of non stationary signals : application to uterine EMG


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'analyse de la contractilité utérine par les techniques actuelles reste insuffisante pour un diagnostic fiable des menaces d'accouchement prématuré (MAP) et pour qu'un clinicien puisse obtenir toutes les informations qualitatives et quantitatives de cette activité. L'analyse de l'enregistrement de l'activité électrique utérine a été proposée de longue date pour évaluer l'activité contractile. Le signal enregistré, appelé l'électromyogramme (EMG) utérin, se révèle porteur d'informations supplémentaires relatives à l'efficacité de la contraction. C'est dans ce contexte que se développe depuis quelques années étude de l'EMG utérin pour le diagnostic précoce des MAP. Notre étude porte principalement sur l'analyse de l'EMG utérin le suivi de grossesse et la classification des contractions. Il s'agit ici, dans un premier temps, d'appliquer les différents types des techniques de traitement du signal (analyse spectrale, multiresolution, non-linéaire) afin de caractériser au mieux l'EMG utérin. Ensuite, un suivi de grossesse à l'aide des différents paramètres extraits des signaux enregistrés sur les mêmes femmes à différents termes de grossesse est réalisé. Cette approche est améliorée par l'application de l'analyse multiresolution basée sur la transformée en paquets d'ondelettes et la recherche d'une meilleure base adaptée au problème du suivi de grossesse. Afin de bénéficier de l'enregistrement multivoie des signaux EMG utérin pour l'étude de la propagation de l'activité électrique, nous réalisons une étude spatiale de cette activité afin de connaitre la façon dont elle varie tout au long de la grossesse. La dernière partie de notre travail consiste à classifier les signaux EMG utérin entre accouchement et grossesse. Une nouvelle approche basée sur l'analyse multivoie et l'application d'une règle de fusion des décisions individuelles de toutes les voies est proposée. Le taux élevé de classification correcte (92%) montre que cette approche pourrait être la solution appropriée pour le problème de détection des MAP.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 119 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 MOS 1981
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.