Problème de la somme coloration : approches heuristiques et bornes inférieures

par Kaoutar Sghiouer

Thèse de doctorat en Technologies de l'information et des systèmes

Sous la direction de Yu Li et de Aziz Moukrim.

Soutenue en 2011

à Compiègne .

  • Titre traduit

    Mininmum sum coloring problem : heuristics approaches, lower bounds


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette thèse nous nous intéressons au problème de la somme coloration (MSCP). Celui-ci consiste à trouver une coloration valide d'un graphe telle que la somme des couleurs utilisées est minimale. Les travaux développés ici ont lieu dans le cadre d'un projet de recherche subventionné par le Conseil Régional de Picardie (SCOOP 2007-2010). D'abord nous présentons le domaine de l'étude en donnant une synthèse des travaux sur MSCP. Nous présentons et analysons le problème de la somme coloration MSCP, ainsi que sa relation avec le problème de coloration de graphe classique GCP. Une étude des algorithmes gloutons existants dans la littérature pour GCP est présentée. Ensuite, nous introduisons des variantes de ces algorithmes dédiées au MSCP. Nous proposons deux méthodes de résolution approchée pour MSCP. La première est une heuristique itérative basée sur le principe de Destruction/Construction des solutions. La seconde méthode de résolution est un algorithme mémétique. Cet algorithme mémétique repose sur un nouveau croisement proposé pour MSCP ainsi que sur l'heuristique de Destruction/Construction pour la phase de mutation. Pour évaluer la qualité des solutions obtenues par les différentes méthodes de résolution proposées, nous procédons à une étude de bornes inférieures pour MSCP, et nous présentons une méthode basée sur l'extraction de graphes partiels, donnant une borne inférieure pour MSCP. L'étude de ces bornes inférieures a permis d'introduire un nouveau problème d'optimisation combinatoire que nous appelons le problème de partition en cliques pour MSCP (PCMSCP). Les nouvelles bornes inférieures proposées apportent des améliorations strictes par rapport aux résultats reportés dans la littérature et permettent d'identifier l'optimum pour 26 instances parmi les 76 instances de référence testées

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (113 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 71 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 SGH 1958
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.