Compréhension des mécanismes de délamination dans le feuil peinture automobile

par Marie-Florence Arvieu

Thèse de doctorat en Mécanique avancée

Sous la direction de Maxence Bigerelle et de Pierre-Emmanuel Mazeran.

Soutenue en 2011

à Compiègne .

  • Titre traduit

    Understanding interfacial delamination mechanisms in car coatings


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le feuil peinture automobile est un système multicouches protégeant la carrosserie des agressions extérieures et participant à l’esthétisme du véhicule. C’est pourquoi, afin d’assurer la qualité de l’adhésion interfaciale entre les différentes couches, le feuil peinture est testé, notamment lors de variations des conditions d’application et de modifications des formulations. Ainsi, dans une politique industrielle de contrôle qualité du feuil peinture et de contrôle des risques, l’objectif de ce travail est de comprendre les mécanismes de délamination. Dans un premier temps, l’influence du taux de réticulation (et donc de la température du procédé) sur les évolutions chimiques et mécaniques des couches du système métal/feuil et ainsi sur leurs interfaces a été mis en évidence. En particulier, la qualité de l’adhésion des interfaces de type polymère/polymère dépend de la formation de liaisons covalentes fortes et donc de la réticulation. Dans un deuxième temps, il s’agit de vérifier que la variation du support métallique et du traitement de surface ne détériore pas le comportement mécanique du feuil peinture. L’étude des mécanismes de délamination interfaciale du feuil peinture dans les conditions particulières du test d’emboutissage ERICHSEN (à déformation plastique imposée) a montré que la délamination se produit systématiquement entre la carrosserie et le feuil. Dans un troisième temps, un nouveau test d’adhésion en cisaillement pur et sans déformation plastique, rayures ou chocs du feuil, est mis en place. Il mesure directement la contrainte de cisaillement provoquant la délamination et caractérise l’interface la moins adhésive en fonction des paramètres d’application.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 143 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 ARV 1950
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.