Vers une intégration des comportements communautaires dans les réseaux mobiles

par Leïla Harfouche

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Selma Boumerdassi.

Soutenue le 27-09-2011

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Informatique, télécommunications et électronique (Paris) , en partenariat avec Centre d'étude et de recherche en informatique (Paris ; Evry) (laboratoire) , Conservatoire National des Arts et Métiers (laboratoire) et de Centre d'Etude et De Recherche en Informatique du Cnam (laboratoire) .


  • Résumé

    À l'aire du Multimedia Mobile, l'essor des réseaux sans fil est fulgurant et la mobilité est devenue un sujet primordial exacerbé par l'augmentation significative du nombre d'usagers mobiles. Un nœud évoluant dans un réseau mobile de base se comporte de la même manière qu'un aveugle évoluant dans notre univers en en élaborant sa propre représentation à l'aide de son bâton, mécanisme dénommé dans la littérature : mobilité terminale. Pour réduire cet aveuglement, plusieurs méthodes ont été élaborées qui prennent appui sur les services de localisation ou les modèles de mobilité. Un modèle de mobilité est donc destiné à décrire en termes d'environnement, le mode de circulation des nœuds mobiles avec pour défi de trouver des modèles fidèles aux comportements des utilisateurs. Les modèles aléatoires sont biaisés car les appareils mobiles sont portés par des êtres sociaux. Cela nous a amené à inclure des éléments sociaux dans notre modélisation.Nous présentons les modèles de mobilité existants et les classifions. Nous définissons nos modèles, les implémentons et mesurons leur impact sur le test des réseaux. Enfin nous élargissons notre spectre en montrant comment le fait d'octroyer la perception de regroupement social à un protocole de routage réseau, peut en améliorer les performances.

  • Titre traduit

    Towards social behaviors integration in mobile networks


  • Résumé

    In our area of Mobile Multimedia, the expansion of wireless networks is dazzling and mobility has become a major issue exacerbated by the significant increase in the number of mobile users.A node operating in a basic mobile network behaves the same way a blind person moving in our universe by developing its own representation with his stick, a mechanism known in the literature as terminal mobility. To reduce this blindness, several methods have been developed that are based on location services and mobility models.A mobility model is then intended to describe in terms of environment, the motion criteria of mobile nodes with the challenge to find models faithful to user behavior.Random models are biased because mobile devices are supported by social beings. This led us to include social elements in our models.We present the existing mobility models and classify them.We define our models, implement them and measure their impact on the network testing.Finally we expand our spectrum by showing that granting social grouping perception to a network routing protocol, can improve its performance.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.