Etude ethnobotanique, phytochimique et activités biologiques de Nauclea latifolia Smith, une plante médicinale africaine récoltée au Mali

par Mamadou Badiaga

Thèse de doctorat en Chimie Organique

Sous la direction de Yves Troin.

Soutenue le 07-12-2011

à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de École doctorale des sciences fondamentales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Laboratoire de Chimie des Hétérocycles et des Glucides (équipe de recherche) .

Le président du jury était Mamady Diawara.

Le jury était composé de Chantal Menut, Drissa Diallo, Pierre Chalard, Lassine Sidibe, Marion Gabant, Babakar Diop.

Les rapporteurs étaient Chantal Menut, Drissa Diallo.


  • Résumé

    Nauclea latifolia Smith (Rubiaceae) est une plante aux vertus médicinales beaucoup plus connues en Afrique sub-saharienne dans la pharmacopée traditionnelle pour ses nombreuses activités pharmacologiques. N. latifolia Sm. est un arbre ou arbuste d'espèce soudano-sahélienne ; ses zones d'abondance sont principalement l'Afrique Occidentale et Centrale. Sa large utilisation en médecine traditionnelle , nous a incités à réaliser une enquête ethnobotanique et un screening phytochimique afin de mettre en cohérence les prescriptions et les activités potentielles des constituants chimiques présents. Les principales classes de métabolites secondaires, principalement les alcaloïdes, les flavonoïdes, les tanins, les stérols et terpéniques ont été recherchés dans les feuilles, écorces et racines de la plante. N. latifolia Sm. de par la présence des nombreuses familles chimiques, possède des activités biologiques intéressantes. Les extraits d'alcaloïdes totaux issus des 3 organes de la plante, ont prouvé une activité anticancéreuse. Ces extraits inhibent la prolifération des cellules cancéreuses mammaires MCF-7. Outre l'activité antitumorale, les extraits alcaloïdes de N. latifolia Sm. agissent contre la douleur. Ils inhibent en effet de la douleur après injection de l'acide acétique à 0,6 % chez la souris. Cependant, N. latifolia Sm. se présente comme une plante aux nombreux médicaments. Au regard de ces activités biologiques intéressantes, il convient de mener des investigations intenses pour enrichir la production des Médicaments Traditionnels Améliorés (MTA).


  • Résumé

    Nauclea latifolia Smith (Rubiaceae) is a plant with curative virtues much more known in Sub-Saharan Africa in the traditional pharmacopoeia for the numerous biological activities. N. latifolia Sm.is a shrub or tree Soudano-Sahelian species ; his zones of abundance are in most cases Western and Central Africa. His wide use in traditional medecine incited us to realize an ethnobotany investigation and a phytochemical screening to put in coherence the prescriptions and the potential activities of the chemical constituents. The main classes of metabolites secondary sectors, maily alkaloids, flavonoids, tannins, sterols and terpenoids, were looked for in the leaves, barks of stems and roots. N. latifolia Sm. all over the presence of its numerous chemical families have interesting pharmacological activities. The extracts of existent complete alkaloids of the 3 organs of the plant, proved an anticancerous activities. These extracts inhibit the proliferation of the mammary cancerous cells MCF-7. Besides, activity antitumorale extracts alkaloids of N. latifolia Sm. act against pain. They inhibit the effect of pain after injection acetic acid in 0,6 % to the mice. However, N. latifolia Sm. comes as a plant in numerous drugs. With regard to the interesting biological activities, it is necessary to lead intense investigation to enrich the production of Traditional Ameliorated Drugs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Clermont-Ferrand).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.