Représentation sémantico-conceptuelle et construction du sens : l'adjectif et sa combinatoire avec d'autres expressions

par Audrey Rudel

Thèse de doctorat en Doctorat Linguistique

Sous la direction de Friederike Spitzl-Dupic.

Soutenue le 21-10-2011

à Clermont-Ferrand 2 , en partenariat avec Laboratoire de recherche sur le langage (Clermont-Ferrand) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jacques François.

Le jury était composé de Nicole Delbecque, Philippe Gréa.

Les rapporteurs étaient Jacques François, Nicole Delbecque.


  • Résumé

    Ce travail a comme source une réflexion sur les problèmes liés à la complexité de lasémantique adjectivale. Puisque l’adjectif constitue le noyau de cette thèse, nous ledéfinissons et faisons ainsi ressortir ses caractéristiques, notamment la souplesse dont il faitpreuve. Nous envisageons la modification du nom par l’adjectif, puis nous considérons laplace de ce dernier vis-à-vis du substantif recteur ainsi que les changements de sens entreantéposition et postposition.Chemin faisant, notre réflexion porte non seulement sur la notion de sens mais aussisur la construction du sens que nous considérons comme un processus dynamique. Nousmettons en avant l’activation de l’information ainsi que les problèmes rencontrés lors de laconstruction du sens d’expressions Adj-N et N-Adj. La polysémie lexicale constitue un despoints sur lesquels nous nous attardons puisque ce phénomène est au centre de la langue.Nos recherches s’intègrent dans le cadre de la Grammaire Cognitive deR.W. Langacker (1987, 1991, 2008). Nous étudions donc l’adjectif de même que lacombinaison Adj-N/N-Adj à la lumière de cette théorie. Notre raisonnement nous amène ànous questionner, entre autres choses, sur la représentation sémantico-conceptuelle associéeaux adjectifs à sens multiples.Nous postulons que toute expression linguistique est associée, dans l’appareil cognitifdes locuteurs-auditeurs, à une structure conceptuelle d’informations organisées. Notreréflexion s’oriente vers la représentation des items lexicaux à sens multiples en GrammaireCognitive. Le modèle des réseaux schématiques (Schematic Network Model) permet de rendrecompte des différents sens d’un lexème ainsi que des liens les unissant. Sur la base destravaux de D. Tuggy (1993), nous proposons de répartir les représentationssémantico-conceptuelles des mots à sens multiples le long d’un continuum allant del’homonymie au vague, en passant par la polysémie et la multi-facialité. Enfin, nousproposons une analyse des adjectifs à sens multiples pauvre, cher et curieux, toujours dans lecadre de la Grammaire Cognitive. Pour chacun d’entre eux, nous établissons unereprésentation sémantico-conceptuelle et nous donnons les régularités sémantiques liées à laconstruction du sens lors leur combinatoire avec un substantif.


  • Résumé

    This work is concerned with the problems which surround the complexity of adjectivalsemantics. As the adjective is at the heart of this thesis, we firstly seek to define it and, in doingso, we bring to light its characteristics, and in particular its flexibility. We consider theadjective when used in noun modification before turning to the place of the adjective withregards to the noun and, finally, considering the changes in meaning between adjectives in theanteposition and postposition.Inevitably, our reflection concerns not only the notion of meaning but also meaningconstruction,which we consider as a dynamic process. We focus upon the activation of theinformation as well as the problems linked to meaning-construction of Adj-N and N-Adjexpressions. We pay particular attention to lexical polysemy; this phenomenon being centralto language.The framework for our research is that of R.W. Langacker’s Cognitive Grammar(1987, 1991, 2008). We, thus, study the adjective as well as the Adj-N/N-Adj combinations inlight of this theory. Our reasoning brings us to question, among other things, the semanticconceptualrepresentation associated with adjectives which offer multiple meanings.We postulate that any linguistic expression is associated, in a speaker-hearer’scognitive device, with an abstract structure of organized information. Our reflection turns tothe representation of lexical items which offer multiple meanings in Cognitive Grammar. TheSchematic Network Model is used to allow us to take into account different meanings of alexeme as well as the links between them. On the basis of D. Tuggy’s works (1993), wesuggest distributing the semantic-conceptual representations of words with multiple meaningsalong a continuum going from homonymy to vagueness, and including polysemy andmultifaciality. Finally, we offer an analysis of the adjectives pauvre, cher and curieux whichhave multiple meanings, once again within the framework of Cognitive Grammar. For each ofthese adjectives, we establish a semantic-conceptual representation and we offer the semanticregularities connected to meaning-construction when these adjectives are combined with anoun.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.