Mémoire et Ecriture romanesque de Rachid Boudjedra

par Mayumi Yataghene (Shimosakai)

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Christiane Chaulet-Achour.

Le jury était composé de Christiane Chaulet-Achour, Sylvie Brodziak.

Les rapporteurs étaient Benaouda Lebdaï, Ieme Van der Poel.


  • Résumé

    L'importance de l'Histoire dans l'œuvre de Rachid Boudjedra fait l'unanimité des critiques. En s'appuyant sur la narratologie et plus particulièrement sur la théorie du langage performatif de John Langshow Austin, le présent travail tâche de démontrer que la construction de ses romans est mobilisée dans l'objectif de faire émerger l'histoire de l'Algérie et du monde arabe tout en se distinguant de l'écriture de l'historien. Sans s'arrêter à la simple mention des événements historiques, l'Histoire dans l'écriture romanesque de Boudjedra les retrace en tant que mémoire individuelle. Cette posture amène l'écrivain à manipuler les faits et les textes historiques et ainsi à brouiller la frontière entre la fiction et l'histoire. Cette approche constitue, pour l'auteur, un acte d'appropriation d'une Histoire dépossédée par le colonialisme puis occultée par les autorités algériennes. L'écrivain participe ainsi à la réinvention, rendue nécessaire par l'acculturation consécutive à la période coloniale, de l'écriture algérienne.

  • Titre traduit

    Memory and Rachid Boudjedra's novels


  • Résumé

    Critics are unanimous regarding the importance of History in Rachid Boudjedra's work. Based on narratology and especially on the performative theory of John Langshow Austin, the present study tries to enlighten the fact that the construction of his novels aims to bring out history of Algeria and of the Arab world while distinguishing itself from an historian work. Without stopping at the mere mention of historical events, History in Boudjedra fictional writings introduces them as individual memory. This posture leads this author to manipulate historical facts and texts and thus to blur the line between fiction and history. This approach is, for the author, an act of appropriation of a History dispossessed by colonialism and then overshadowed by the Algerian authorities. The writer thus contributes to the reinvention, made necessary by the acculturation resulting from the colonial period, of writing in Algeria.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.