Conséquences psychobiologique et cognitive de l’expérience sensorielle pré- ou post- éclosion chez les nouveau-nés de deux espèces de seiche : Sepia officinalis et Sepia pharaonis : Thèse soutenue sur un ensemble de travaux

par Mathieu Guibé

Thèse de doctorat en Physiologie, biologie des organismes, populations, interactions

Sous la direction de Ludovic Dickel.

Soutenue en 2011

à Caen .


  • Résumé

    Ce travail de thèse s’inscrit dans le cadre de l’éthologie de la cognition de l’embryon. Il concerne une étude comparative des processus d’apprentissage chez l’embryon de seiche au sein de deux espèces : Sepia officinalis et Sepia pharaonis. En observant les réponses des animaux à des stimulations tactile, chimique et visuelle, nous avons établi le calendrier de mise en place des différents systèmes sensoriels de l’embryon de S. Officinalis. Dans un second temps, nous avons confirmé l’existence de capacités mnésiques de l’embryon : au cours d’un apprentissage d’habituation à une stimulation visuelle et au cours d’une familiarisation à des informations provenant d’une proie. Nous avons montré que cet apprentissage par familiarisation possède les principales caractéristiques d’une empreinte alimentaire. Notre travail a également permis de mettre en évidence que de nombreuses stimulations perçues par l’embryon (odeurs de proies, prédateurs, abris potentiels et différents substrats) peuvent induire des modifications comportementales chez le nouveau-né. Les résultats obtenus chez S. Pharaonis au Japon ont montré certaines capacités analogues chez les embryons de cette espèce, évoluant pourtant dans un écosystème très différent de S. Officinalis. Nous discutons l’hypothèse selon laquelle les capacités d’apprentissage des embryons des seiches ont permis aux espèces de s’adapter à une grande variété d’environnements.

  • Titre traduit

    Consequences of embryonic visual stimulations on hatchling predatory and defensive behavior in two species of cuttlefish : Sepia officinalis and Sepia pharaonis


  • Résumé

    This PhD thesis is related to the cognitive ethology of embryos. It relies on a comparative study of learning in cuttlefish embryos of two species : Sepia officinalis and Sepia pharaonis. Observing behavioral response of embryos to tactile, chemical and visual stimulations, we established the calendar of sensory system development. Then, we confirmed the mnesic abilities of embryos: with a habituation process to visual stimulations and with familiarisation to prey features. We show that this learning based on familiarisation has the main features of imprinting. Our work demonstrated that many stimulations (predator, potential shelter, substrates, prey odor) can induce some behavioural modifications in both embryo and hatchling. Results in S. Pharaonis in Japan show analog abilities in this species' embryos, though evolving in a very different ecosystem from S. Officinalis. We discuss the hypothesis that learning abilities of cuttlefish embryos allow these species to adapt to a wide variety of environments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (286 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 190-211

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2011-86
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2011-86bis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9699
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.