Les contraintes culturelles dans la traduction des textes de portée internationale : le cas du droit international humanitaire

par Chirine Chamsine

Thèse de doctorat en traductologie

Sous la direction de Christine Durieux.

Soutenue en 2011

à Caen .

Le président du jury était Hassan Hamzé.

Le jury était composé de Christine Durieux, Michel Politis, Jean Vivier.

Les rapporteurs étaient Hassan Hamzé, Michel Politis.


  • Résumé

    Cette étude explore la problématique de la traduction-médiation humanitaire et s'articule autour de deux axes principaux, à savoir l'universalisme humain et les particularismes culturels. Face à l'universalité du message humanitaire, qui est basée sur l'unité de la nature humaine, surgissent les divergences culturelles qui conditionnent la compréhension et la réception de la traduction. Car, c'est précisément en fonction des caractéristiques identitaires et culturelles que l'homme donne sens au monde qu'il perçoit et avec lequel il interagit. En se plaçant dans le paradigme d’une théorie interprétative culturelle du texte, ce travail étudie les rapports entre langages, langues, représentations, émotions et cultures. A partir d'un corpus réunissant des textes spécialisés et généraux dans le domaine de l'humanitaire, une analyse terminologique et traductologique souligne les interférences entre le politique, le religieux, le juridique, le social et l'humanitaire. En suivant l'évolution sémantique et conceptuelle de termes et expressions au sein de leur propre culture et leur passage dans la culture d'accueil, l'analyse révèle le rapport entre le sens et l'ancrage local qui s'exprime dans la langue et la culture de chacun. L'objet de la recherche est de dégager des approches permettant de penser l'universalité des droits humains dans la diversité et la pluralité des logiques à travers le dialogue des cultures dans lequel la traduction sert à établir une communication interculturelle entre deux visions du monde

  • Titre traduit

    The cultural constraints in the translation of international textes : a case study : the international humanitarian law


  • Résumé

    This study explores the problem of humanitarian translation-mediation and is centered around two main axes, namely the human universalism and cultural particularism. The humanitarian message universality, which is based on the unity of the human nature, faces cultural differences which affect the translation understanding and reception. And it is precisely according to identity and cultural characteristics that people give sense to the world they perceive and with which they interact. Based on the paradigm of a text cultural interpretative theory, this work examines the correlation between languages, representations, emotions and cultures. From a corpus combining specialized and general texts in the humanitarian field, a terminological and traductological analysis highlights the interferences between the political, religious, legal, social and humanitarian domains. By following the semantic and conceptual evolution of terms and expressions within their own culture and their passage in the target culture, the analysis reveals the correlation between meaning and local anchors expressed in the language and culture of each. The object of the research is to identify approaches to conceive the universality of human rights in the diversity and plurality of logics through the dialogue of cultures in which translation serves to establish an intercultural communication between two visions of the world

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (442 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.412-442. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2011 CHAMSINE B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.