Le marqueur through : proposition de représentation métalinguistique dans la théorie des opérations énonciatives

par Julie Barthélémy

Thèse de doctorat en Langues et littératures anglo-saxonnes

Sous la direction de Éric Gilbert.

Soutenue en 2011

à Caen .

  • Titre traduit

    Proposition for a schematic representation of Through within the theory of enunciative operations


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce projet s'inscrit au sein d'une entreprise linguistique initiée par plusieurs chercheurs travaillant au sein de la Théorie des Opérations Énonciatives, développée par Antoine Culioli, qui est celle de la représentation schématique de l'ensemble des prépositions de la langue anglaise à l'aide d'un nombre réduit de primitives abstraites. Ce travail consiste en la recherche d'une représentation métalinguistique du marqueur through, telle qu'il est employé dans la langue anglaise contemporaine, capable de générer l'ensemble des valeurs sémantiques qu'on lui connaît. Les conclusions qui permettent le choix de la représentation sont dégagées de l'observation d'énoncés existants qui ont été réunis en un corpus d'étude. En accord avec la théorie dans laquelle s'inscrit notre projet, la valeur spatiale de through n'est pas retenue comme valeur nucléaire, comme une forme de substrat à divers procédés dérivationnels supposés produire l'ensemble des valeurs non spatiales de la préposition, mais est considérée comme l'une des valeurs rendues possibles par les opérations qu'elle recouvre, au même titre que les valeurs dites métaphoriques

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (466 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.430-448. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2011 BARTHELEMY B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.