La mobilisation des réseaux sociaux lors du développement d'idées créatives : études de cas au sein d'un centre de R&D d'un fabricant de semi-conducteurs

par Fanny Simon-Lee

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Albéric Tellier.

Soutenue en 2011

à Caen .


  • Résumé

    La littérature sur la créativité perçoit la génération de nouvelles idées comme le résultat des interactions entre des individus. Par conséquent, la théorie des réseaux sociaux est adéquate afin de comprendre la genèse de nouvelles idées et leur sélection. L'objectif de cette recherche est de modéliser le comportement des acteurs dans les réseaux sociaux durant le développement d'idées. Cette recherche a été conduite dans le centre R&D d'une entreprise de semi-conducteurs. Nous avons analysé la génération de huit projets créatifs sur une période de quatre ans. Une étude longitudinale, combinant études de cas et analyse des réseaux sociaux a été conduite. Les relations entre les acteurs qui ont contribué au développement des idées ont pu être retracées. Nous avons démontré que des structures et types de liens différents sont activés afin d'avoir accès à différentes ressources. Nous avons également mis en évidence des facteurs contraignant la capacité des individus à transformer les configurations sociales. Par conséquent, nous avons proposé un modèle expliquant le comportement des acteurs au sein des réseaux sociaux. Ce modèle décrit les relations entre : (1) les caractéristiques de la structure sociale, (2) les caractéristiques de l'acteur faisant partie de cette structure et celle de (3) son groupe d'appartenance, (4) la perception de la situation, (5) la mise en œuvre d'action, (6) les contenus échangés, (7) les expériences relationnelles, (8) l'objectif de l'équipe, (9) la symbolique du réseau et (10) le système organisationnel.

  • Titre traduit

    Shaping of social network throughout the development of creative ideas : case studies in a R&D centre of a semiconductor company


  • Résumé

    Idea genesis is less perceived as coming from isolated genius and increasingly as the result of individual interactions. Consequently, we use social network theory to understand idea generation and selection process. The aim of this research is to model actor’s behaviour in social network during the idea-development process. This research was conducted in a R&D facility of a semi-conductor company. We analysed the generation of eight creative projects and their development over a four-year period. We used a longitudinal approach that combined case study and social network analysis. For the eight cases, data have been gathered from secondary sources. Ninety-eight interviews with key actors have also been conducted. Those data generated insights on the motive that entice actors to shape social networks. We mapped the relationships between actors who contributed to the development of each idea over three-year windows. By comparing data on network evolution and the factors explaining why actors turn to others during the idea-development process, we demonstrated that different types of ties or network structures are relied upon to reap different resources. We also highlighted factors constraining the ability of individuals to change network configuration. Consequently, we proposed a model explaining actors’ behaviour in social network. This model depicted relationships among: (1) Social structure characteristics (2) actors’ and his belonging group’s (3) characteristics, (4) the framing of the situation, (5) action, (6) resources exchanged, (7) relational experiences, (8) the aim of the team (9) the symbolic value of the network and (10) an organisational system

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (415 ; 59 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p393-415. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?