La négociation multilatérale de l'aide aux Etats fragiles : constructions d'agendas et stratégies d'influence au Comité d'aide au déveloeppement de l'OCDE

par Nicolas Bouchet

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Daniel Compagnon.

Le président du jury était Dominique Darbon.

Le jury était composé de Martinus Desmet.

Les rapporteurs étaient Olivier Nay, Franck Petiteville.


  • Résumé

    Les modes de négociation au CAD de l'OCDE sont organisés autour de la règle du consensus et d'un processus itératif conduit entre pairs. Ces modes de négociation ont produit la notion d'Etat fragile de 2004 à 2010, idée prête à l'usage et prête à être étendue par ses promoteurs initiaux comme par tous les représentants de bailleurs de fonds qui choisissent de s'y investir. La notion et l'agenda concernant les Etats fragiles entrent en 2005 dans la course à la démonstration de la légitimité de l'aide publique au développement comme des compléments nécessaires et comme des concurrents à l'agenda de l'effocacité de l'aide. Cependant les mêmes modes de négociations ainsi que les contraintes organisationnelles et normatives rencontrées dans les bureaucraties de l'aide qui participent à cette construction ont tendu à normaliser le contenu et à limiter la transposition politique et bureaucratique de ce nouvel agenda. Au sein du CAD, ces contraintes diminuent également la portée des tenants de l'agenda Etats fragiles qui doivent faire face à des normes établies. Cet agenda a cependant pu être diffusé rapidement en raison de sa malléabilité, de la nature proinstitutionnelle de son argumentaire et du risque normatif et politique relativement faible qu'il fait prendre aux acteurs qui s'en servent pour promouvoir leurs propres visions stratégiques de l'aide publique au développement. Dans ce contexte, le CAD constitue une arène internationale de négociation où s'analyse l'action organisée des représentants de bureaucraties bilatérales et multilatérales.

  • Titre traduit

    The multilateral negociation of development assistance to fragiles states : agenda building and strategies of influence at the OECD's Development Assistance Committee


  • Résumé

    LModes of negotiation OECD DAC are organized around the rule of consensus and an iterative process led peer. These modes of negotiation produced the concept of fragile state from 2004 to 2010, an idea ready to use and ready to be extended by its promoters as the original by all representatives of donors who choose to invest. The concept and agenda for fragile states come into the race in 2005 to demonstrate the legitimacy of official development assistance as necessary complements and as competitors on the agenda of the effocacité help. However the same modes of negotiation and organizational constraints and normative encountered in aid bureaucracies involved in this construction have tended to standardize the content and limit the political and bureaucratic implementation of this new agenda. In the DAC, these constraints also reduce the scope of the proponents of the fragile states agenda should deal with established standards. This agenda has yet been released quickly because of its malleability, nature proinstitutionnelle of its arguments and the normative and political risk he is taking relatively small actors who use them to promote their own strategic visions of the official development assistance. In this context, the DAC is an international trading arena where analysis of organized action by representatives of bilateral and multilateral bureaucracies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (360 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 324-344.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 494009-1918
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.