Secteur informel urbain, marché du travail et pauvreté : essais d'analyse sur le cas de Madagascar

par Faly Héry Rakotomanana

Thèse de doctorat en Science économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Lachaud et de François Roubaud.

Le président du jury était Mireille Razafindrakoto.

Les rapporteurs étaient Michael Grimm, Michel Lelart.


  • Résumé

    Le principal objectif de cette thèse est d’apporter, à travers divers essais et analyses empiriques,des éléments de réponses quant au rôle du secteur informel sur le marché du travail et la pauvretéà Madagascar, et tout particulièrement à Antananarivo, sa capitale. La thèse est organisée enquatre chapitres. Le premier chapitre présente les méthodologies d’appréhension du secteurinformel à Antananarivo : l’enquête 1-2-3 en deux phases sur le secteur informel et laconsommation des ménages, ainsi que l’élaboration de déflateurs spécifiques des agrégatséconomiques du secteur informel. Le second chapitre présente les spécificités du secteur informelà Antananarivo. Le troisième chapitre est consacré aux relations entre les activités informelles et lemarché du travail. Le quatrième et dernier chapitre s'intéresse aux liens entre secteur informel etpauvreté. La thèse aborde les dimensions économiques et sociales susceptibles de justifier despolitiques d’appui au secteur informel dans le cadre de la lutte contre la pauvreté : la contributiondes activités du secteur informel à l’incidence de la pauvreté et l’impact de l’exercice de ce typed'activités sur le bonheur individuel. Ces analyses conduisent à s’intéresser à ses caractéristiques,sa dynamique, ses faiblesses, les obstacles à son développement et les aides souhaitées par lesopérateurs, en particulier les besoins en microcrédit. Des analyses complémentaires sontproposées quant au choix d'exercer un travail indépendant et aux discriminations sur le marché,notamment dans sa dimension formelle/informelle.

  • Titre traduit

    Urban informal sector, labor market, fight against poverty


  • Résumé

    The main purpose of this thesis is to provide, through various articles and empirical analysis, someresponses about the role of the informal sector in labor market and poverty in Madagascar, with afocus on the case of Antananarivo. The thesis is organized in four chapters. The first one presentsmethodologies for investigating the informal sector in Antananarivo : the 1-2-3 survey in two stepson the informal production units and household consumption, and the development of economicaggregates deflators in the informal sector. The second chapter of this thesis presents thecharacteristics of the informal sector in Antananarivo. The third chapter is devoted to relationshipsbetween the informal and the labor market. The fourth and final chapter is dedicated to the analysisof the role of the informal sector on poverty. The thesis examines the social or economic interestsjustify the informal sector support in the fight against poverty: the contribution of informal sectoractivities on the incidence of poverty and the impact of exercise of informal activity on the individualhappiness. This leads to focus the analysis on its characteristics, dynamics, weaknesses, barriersto its development and aid desired by the operators, in particular the need for microcredit.Complementary analyses are also provided concerning the choice of self-employment anddiscrimination on the labor market along a formal/informal line.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.