La vengeance mise en oeuvre(s) : la trilogie de la vengeance de Park Chan-Wook, "Sympathy for Mr. Vengeance", "Old Boy", "Sympathy for Lady Vengeance"

par Sébastien Jounel

Thèse de doctorat en Arts, histoire, théorie, pratique. Cinéma

Sous la direction de Pierre Beylot.

Soutenue en 2011

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La trilogie de la vengeance de Park Chan-Wook, "Sympathy for Mr. Vengeance", "Old Boy", "Sympathy for Lady Vengeance" constitue le coeur du corpus de ce travail de recherche, auquel "J. S. A. " a été ajouté à titre de source stylistique, thématique et comme encrage à la dimention "territoriale" attachée à la vengeance. Le terme "oeuvre" est entendu dans le titre à la fois comme acte, action humaine jugée au regard de la loi morale et/ou religieuse, et en tant que production artistique (d'où le "s" entre parenthèse). "La vengeance mise en oeuvre(s)" revêt ainsi un double sens, compris comme mise en application, comme réalisation de la vengeance au sein des films, et qui pose la question dont relève le sujet d'étude. La réflexion se focalise ainsi sur le point de jonction de trois axes : la vengeance en tant que phénomène psychologique, social, culturel ; sa représentation cinématographique, et le regard qu'y porte le réalisateur, lequel est dépositaire d'une culture et d'une histoire qui trouvent des échos dans son travail de mise en scène, dans ses figures esthétiques, thématiques, narratives.

  • Titre traduit

    ˜The œworks of vengeance : the Park Chan-Wook's vengeance trilogy


  • Résumé

    The Park Chan-Wook's vengeance trilogy, "Sympathy for Mr. Vengeance", "Old Boy", "Sympathy for Lady Vengeance", constitutes the heart of the corpus of this research work, to which "J. S. A. " was added as stylistic, thematic source and as anchoring in the "territorial" dimension attached to the vengeance. The term "work" is understood in the title as act, human action considered in the eyes of moral and/or religious law, and as artistic production (that's why the "s" is in brackets). "The works of vengeance" takes a double sens, included as application, as realization of the vengeance within movies, and which asks the question from which raises the subject of study. So, the reflection focuses on the junction point of three axes : the vengeance as psychological, social, cultural phenomenon ; its film representation, and the vision which the director has of it, who is also an agent of a culture and a history which find echoes with his work of direction, his aesthetic, thematic, narrative figures.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (558 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 548-554

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.