Architecture stratigraphique et caractérisation, réservoir des systèmes carbonates progradants, crétacé inférieur du Sultanat d'Oman : étude intégrée en subsurface et à l'affleurement du système progradant Lekhwair/Habshan/Salil

par Emmanuel Dujoncquoy

Thèse de doctorat en Sciences et Technologie. Science de la terre

Sous la direction de Philippe Razin.

Soutenue en 2011

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Du Berriasien au Barrémien inférieur, le système carbonaté correspondant aux formations Lekhwair, Habshan et Salil (système LHS) prograde vers le NNE sur plusieurs centaines de kilomètres sur la partie nord-est de la plate-forme arabe. Ce système correspond à trois unités lithostratigraphiques aux limites diachrones qui sont respectivement associées à des dépôts de plate-forme interne (Fm. Lekhwair), de bordure de plate-forme (Fm. Habshan) et de bassin hémipélagique et turbiditique (Fm. Salil). Dans l’Intérieur Oman, le système LHS correspond à un grand système de clinoformes pregradants du Berriasien au Valanginien reconnu sur les profils sismiques. Vers le nord, les unités progradantes plus récentes (Valanginien supérieur à Barrémien inférieur) affleurent dans les Montagnes d’Oman. Ce travail a pour but de préciser l’organisation stratigraphique et géométrique du système LHS à l’échelle régionale et de caractériser les facteurs contrôlant la mise en place et l’évolution du système à l’échelle du bassin et des séquences de dépôts. Cette étude à également pour objectif d’améliorer la compréhension et la prédiction des réservoirs carbonates au sein de ces systèmes progradants. Cette étude intègre une interprétation des géométries du système LHS sur les profils sismiques de l’Intérieur Oman et une analyse sédimentologique et stratigraphique des affleurements du Jebel Akhdar dans les Montagnes d’Oman. Cette analyse de l’ensemble du système du Berriasien au Barrémien inférieur aboutit à une interprétation des variations relatives du niveau marin au Crétacé inférieur et des déformations ayant affecté la plaque arabe au cours de cette période.

  • Titre traduit

    Stratigraphic architecture and reservoir characterisation of Early Cretaceous prograding carbonate systems of the Sultanate of Oman : subsurface and outcrops integrated of the Lekhwair/Habshan/Salil prograding system


  • Résumé

    The Lekhwair/Habshan/Salil (or LHS) system is a carbonate succession that prograded across the eastern part of the Arabian plate from Berriasian to early Bareremian. The three ormations that compose this system respectively correspond to the inner platform (Lekhwair Fm. ) platform margin (Habshan Fm. ) and slope to basin facies associations (Salil Fm. ). In Interior Oman, this system shows a conspicuous prograding character with well-expressed clinoforms (Berriasian to Valanginian). The formations imaged on seismic crop out toward the North in the Oman Mountains (upper Valanginian to lower Barremian). This aim of this study is to precise the stratigraphic and geometric organisation of the LHS system at the scale of the sedimentary basin and the depositional sequences, but also to improve the understanding and the prediction of the carbonate reservoir into these prograding systems. The study went through a combination of an interpretation of prograding geometries by seismic stratigraphy and a sedimentologic and stratigraphic outcrop analysis in the Jebel Akhdar (Oman Mountains). This analysis of this system from the Berriasian to the early Barremian allows the interpretation of the relative sea level variations of the Cretaceous and the tectonic episodes that affected the arab plate in this time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. 437 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p 149-437

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.