L' espace public, le patrimoine et le renouvellement urbain : l'exemple de Kermân

par Leila Karimifard

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace et urbanisme

Sous la direction de Maurice Goze.

Soutenue en 2011

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Intervention in the old urban fabric of cities containing a rich heritage is the main question of this research. For two decades the authorities and city professionals led a discussion on different concepts and notions of heritage in urban areas. However, these discussions do not lead to a consensus on urban policy clear and appropriate methods of intervention and thus the status of historic city cores are deteriorating more and more. This research provides a first analysis of this situation by reviewing the different definitions of the concept of heritage and the postures adopted by the specialists and authorities address this issue during different historical periods in Iran. Then, the case study area of the bazaar of Kerman, ancient city located on the spice route, rich in cultural and historical heritage, to understanding how and why public spaces, places of collective memory are partially preserved where as private spaces are in a state of dilapidation. Thus, this study provides a new definition of assets "visible and invisible," taking into account the aspirations of the people towards their local heritage. This paper introduces and defines the « Vaqf » (religious donation), which is a very important issue in the public space of Kerman.

  • Titre traduit

    Public space, heritage and urban renewal in Iran : the case of Kerman


  • Résumé

    L'intervention dans les tissus urbains anciens des villes contenant un riche patrimoine est la question principale de cette recherche. Depuis deux décennies les autorités et professionnels de la ville mènent un débat autour des différents concepts et notions du patrimoine en milieu urbain. Cependant, ces débats n'aboutissent pas à un consensus sur des politiques urbaines claires et des modes d'interventions adaptées et ainsi la situation des noyaux historiques des villes se dégrade de plus en plus. Cette recherche propose d'abord une analyse approfondie de cette situation en passant en revue les différentes définitions de la notion du patrimoine et les postures adoptées par les spécialistes et autorités face à cette question pendant les différentes périodes de l'histoire en Iran. Puis, l'étude de cas de la zone du bazar de Kerman, ville millénaire située sur la route des épices, riche en patrimoine culturelle et historique, permet de comprendre comment et pourquoi les espaces publics, lieux de la mémoire collective sont partiellement conservées alors que les espaces privés sont en état de vétusté avancée. Ainsi, la présente étude apporte une nouvelle définition des valeurs patrimoniales "visibles ou invisibles", avec l’objectif d’un renouvellement approprié permettant la continuité et la transmission aux générations futures, et des propositions pour prendre en compte les aspirations des habitants face à leur patrimoine local. Cette thèse introduit et définit le phénomène du « Vaqf » (donation pieuse) question très importante dans l’espace public de Kermân.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (656 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : p. 550-571

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.