Le littoral de la province Nord en Nouvelle-Calédonie : quel développement durable ?

par Dolorès Bodmer

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de François Bart.

Soutenue en 2011

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    The concept of "sustainable development" is more and more debated, according to its use since 1992. Since 2004, the political and economic parties in New Caledonia often use this concept in their speech. This notion that carries a strong environmental connotation at the world level shows different realities in the North Province of New Caledonia, a "sui generis" community. Our work concerns the other forms of development and management related to this concept in the Coast of the North Province. According to the Noumea Agreement, this place has been awarded a 10 years widened competence. There can henceforth be implemented territory-oriented policies and the priority was given to the mining sector and to the prospective industry. Our analysis focuses on the role of public policies and their implementation. Is it suitable to copy an outside model for the management of oceanian economies, while local solutions are available through their models? That is, this work questions the territorial balance and the common future among the groups as an essential cue to sustainable development for the North Province. This territorial balance should more value the Coast and its resources in the same way as those of the mountain. Could the provincial political wish to see the population take part in the definition of a most adequate management be possible? Aquaculture, tourism and fishing activities give some evidence to this position.

  • Titre traduit

    The littoral in Northen province : issues to sustainable development


  • Résumé

    Le concept de « développement durable » est de plus en plus controversé, relativement à son usage depuis 1992. Depuis 2004, les acteurs politiques et économiques en Nouvelle-Calédonie l’utilisent souvent dans leur discours. Bien qu’à l’échelle mondiale, celui-ci revêt une forte connotation environnementale, en Province Nord de la Nouvelle-Calédonie, collectivité sui generis, il expose d’autres réalités. Notre recherche porte sur son application au littoral de la Province Nord où d’autres formes de développement et de gestion sont observées. Le cadre de l’Accord de Nouméa lui donne des compe��tences élargies depuis 10 ans. Elle peut désormais mettre en œuvre des politiques concernant son territoire et elle a fait le choix d’accorder sa priorité au secteur minier et sa future industrie. Comment considère-t-elle son littoral ? Dans cet espace rural, le littoral expose plusieurs réalités complexes que nous avons tenté d’appréhender selon les représentations et les territoires, ainsi que par le biais des politiques publiques et de leur mise en œuvre. Convient-il d’emprunter un modèle de gestion extérieur pour les économies océaniennes, alors même que des solutions sont possibles localement ? La recherche d’équilibre territorial et d’avenir commun entre les groupes est primordiale. Le réel développement durable pour la Province Nord passe ainsi par une plus grande prise en compte de ces populations et de son territoire et notamment en valorisant le littoral et ses ressources au même titre que celles de la montagne. Le souhait politique d’une participation de sa population pour une gestion adéquate, est-il envisageable ? L’aquaculture, le tourisme et la pêche l’illustrent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (X-574 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : p.436-469

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.