Approche psychosociale du risque de malnutrition dans la démence : intrication des facteurs de vulnérabilité des personnes âgées vivant à domicile et de leur proche aidant

par Laetitia Rullier

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean Bouisson.

Le président du jury était Maria-Teresa Munoz-Sastre.

Le jury était composé de Sandrine Andrieu, Pascale Baberger-Gateau, Bruno Quintard.

Les rapporteurs étaient Maria-Teresa Munoz-Sastre, Benoît Fromage.


  • Résumé

    Ce travail a pour objectif d’étudier, selon une approche psychosociale, les facteurs de vulnérabilité associés au risque de malnutrition au sein du binôme personne âgée démente/aidant familial. Cette étude transversale a été réalisée dans le cadre d’une intervention psychosociale effectuée à domicile et proposée par un Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) en milieu rural. Les caractéristiques socio-démographiques et des mesures sur la santé psychologique et physique ont été recueillies auprès d’un échantillon composé de 56 binômes. Nos résultats montrent que le risque de malnutrition des personnes âgées démentes serait plus particulièrement expliqué par leur dépendance dans les activités de base de la vie quotidienne et par le propre risque de malnutrition des aidants familiaux. Ce dernier serait lui-même expliqué par la dépression, leur niveau de dépendance, et la sévérité de l’apathie de leur proche dément. Après avoir défini des profils nutritionnels de binômes et les facteurs de vulnérabilité qui y sont associés, la description de leur vécu et de leurs interactions autour de l’alimentation permet de mieux comprendre les problématiques psychologiques en jeu. Ces résultats sont discutés en fonction de la dimension psychosociale de l’alimentation, entre dépendance comme facteur de vulnérabilité et interdépendance comme fonction d’affirmation et de maintien du lien au sein du binôme. Finalement, ces éléments de réponses ainsi que les limites identifiées nous amènent à proposer des perspectives de recherche et de prise en charge

  • Titre traduit

    Psychosocial approach of risk of malnutrition in dementia : association of vulnerability factors between community-dwelling elderly and family caregivers


  • Résumé

    This work aims to study psychosocial factors associated with risk of malnutrition in the dyad demented elderly/ family caregiver. This cross-sectional study comprising 56 community-dwelling demented elderly and 56 family caregivers was performed in a French gerontological institution providing psychosocial interventions. The data collected included their socio-demographic characteristics and measures of their psychological and physical health. Our results show that the risk of malnutrition of demented elderly would be particularly explained by their dependence in activities of daily life and the own risk of malnutrition of family caregivers. This one would be explained by their dependence, depression, and the severity of apathy of demented elderly. Nutritional profiles of caregiving dyads and vulnerability factors associated are presented. According to these profiles, description of their emotional experiences and their interactions concerning feeding-related activities is interesting to better understand the psychological issues. These results are discussed according to psychosocial dimension of feeding, between dependence as a vulnerability factor and interdependence as a function to affirm and preserve the link within caregiving dyad. Finally, the limits of this work and its implications for both clinical and research are argued.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.