Enfances, sida et religions en Inde du Sud : une ethnographie de la circulation des enfants séropositifs.

par Marion Delpeu

Thèse de doctorat en Ethnologie. Anthropologie sociale et culturelle

Sous la direction de Frédéric Bourdier.

Le président du jury était Gilles Tarabout.

Le jury était composé de Isabelle Gobatto.

Les rapporteurs étaient Marine Carrin, Gilles Tarabout.


  • Résumé

    L’enfant séropositif est récemment devenu un enjeu majeur des politiques de santé, qui articulent des acteurs aussi divers que l’Etat, les agences internationales, les ONG et les congrégations religieuses, et dont les desseins pour ces enfants sont l’objet de luttes de pouvoir, culturels, économiques et religieux.A travers une ethnographie d’une structure catholique d’accueil des sidéens située à Pondichéry, dans le sud de l’Inde, cette thèse a pour objectif d’examiner comment s’articulent au quotidien ces enjeux autour de la prise en charge et de la circulation de ces enfants, souvent orphelins, pauvres et de basse caste. Comment les constructions conflictuelles des images du sidéen prennent corps dans le quotidien des enfants et de leur circulation ? Comment ces enfants parviennent-ils à réinterpréter, à défier, à s’extirper des projets imposés dans un contexte structuré par l’issue, à la fois incertaine et indépassable, du VIH ?Une alliance inédite de Frères missionnaires occidentaux, principalement français, avec des Sœurs indiennes a donné naissance à un ashram catholique accueillant les sidéens et plaçant les enfants au cœur de projets éducatifs, médicaux et religieux divergents. Alors que la seconde intègre les enfants séropositifs au panthéon de la compassion aux côtés de la veuve et l’orphelin, la première recherche la conversion par l’éducation religieuse.Ces deux projets pour l’enfant séropositif cohabitent avec les enjeux multiples qui se nouent entre acteurs divers et les familles autour de l’encadrement des enfants. L’enfant séropositif, devenu l’étendard des valeurs propres aux différents acteurs, circule entre familles, institutions d’accueil et systèmes de santé, négocie des langues, des rapports à la maladie, aux soins, à l’éducation et à la religion dont les échelles locales, régionales, nationales et transnationales ne cessent de se croiser.

  • Titre traduit

    Childhoods, Aids and Religions in South India : ethnography of the Circulation of HIV Positive Children.


  • Résumé

    The HIV positive child has recently become a major stake in health policies. The cultural, economic and religious projects and goals for those children are at the heart of struggles between actors as diverse as State, international agencies, NGO and religious organizations. Through the ethnography of a catholic ashram for HIV children located in Pondicherry, Tamil Nadu, South India, this thesis examines the everyday struggles for the care and circulation of aids orphan, poor and from low castes. How does the making of the representation of HIV orphans take place in the everyday life of children and their circulation? How those children manage to re interpret, defy and cope with projects in a context shaped by the uncertain but inescapable fate of HIV?An alliance between western missionaries Brothers, mainly French, with Indian Sisters has given rise to a catholic ashram taking care of HIV people, with children at the centre of their educative, medical and religious projects. The second integrates HIV children into the compassionate pantheon besides the widow and the orphan, while the first aims to convert through religious education.Those two projects co exist with the multiples stakes that frame the care and the circulation of those children. The HIV orphans - the new flagship of actors involved in HIV domain - circulate between families, care centers and health structures and negotiate languages, conceptions of diseases, health care, education and religion, which intersect between local, regional and transnational scales.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (334 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 324-334

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : VTA 2011/1+1
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.