Pseudomonas aeruginosa en réanimation : épidémiologie et facteurs de risque d’acquisition

par Anne-Gaëlle Venier

Thèse de doctorat en Sciences, technologie, santé. Epidémiologie et santé publique

Sous la direction de Anne-Marie Rogues.

Soutenue le 08-12-2011

à Bordeaux 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences de la vie et de la santé (Bordeaux) .

Le président du jury était François Sztark.

Le jury était composé de Daniel Talon.

Les rapporteurs étaient Didier Lepelletier, Philippe Vanhems.


  • Résumé

    Malgré les avancées en matière de prévention, Pseudomonas aeruginosa reste un pathogène fréquent et délétère en réanimation. Des facteurs de risque d’acquisition de ce micro-organisme ont déjà pu être identifiés, mais jamais dans un contexte multicentrique et rarement en ajustant sur des caractéristiques du service. Si l’analyse de la littérature était jusqu’alors en faveur d’une forte origine individuelle, la part du contexte d’hospitalisation et des caractéristiques de la réanimation paraît de moins en moins négligeable. Notre travail a permis non seulement de faire un état des lieux concernant les connaissances actuelles sur Pseudomonas aeruginosa en réanimation mais également d’identifier des profils type de patients et services de réanimation plus à risque vis à vis de ce micro-organisme. L’intérêt majeur est non seulement de pouvoir ainsi orienter les cliniciens face à une conjonction d’éléments mais surtout, là où les facteurs patients restent souvent peu modifiables, d’identifier des éléments contextuels d’acquisition sur lesquels il serait possible d’agir afin de réduire le risque infectieux.

  • Titre traduit

    Pseudomonas aeruginosa in intensive care unit : epidemiology and risk factors for acquisition


  • Résumé

    Despite major advance in techniques and reinforcement of infection control measures, Pseudomonas aeruginosa remains frequent in intensive care unit (ICU) and is responsible for severe hospital-acquired infections. Several patient and pathogen-specific risk factors have been associated with acquisition of P. aeruginosa in ICUs Nevertheless those risk factors were identified in monocentric studies which rarely took in account the context of cares. If individual risk factors for P. aeruginosa acquisition have appeared to be predominant since then, the role of contextual variables seems to have been underestimated. This thesis provides insight into the epidemiology of P. aeruginosa in ICU, identifies individual and contextual risk factors for P. aeruginosa infection and P. aeruginosa acquisition and emphasizes the interest of contextual variables which gives new perspectives to P. aeruginosa prevention.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?