Implication de la RhoGAP Rgd1p dans la polarité cellulaire chez les levures Saccharomyces cerevisiæ et Candida albicans

par Aurélie Vieillemard

Thèse de doctorat en Sciences, technologie, santé. Génétique

Sous la direction de Didier Thoraval.

Soutenue le 16-12-2011

à Bordeaux 2, dans le cadre de École Doctorale Sciences de la vie et de la santé (Bordeaux).

Le président du jury était Marc Bonneu.

Le jury était composé de Rosine Haguenauer-Tsapis.

Les rapporteurs étaient Martine Bassilana, Marie-Hélène Cuif.


  • Résumé

    La polarité cellulaire est un phénomène biologique essentiel du monde vivant. Chez la levure Candida albicans, sa capacité à croître sous une forme hyperpolarisée semble être un élément déterminant de sa pathogénicité. Nous avons entrepris d’identifier les éléments moléculaires d’une structure essentielle à cette croissance hyphale, le Spitzenkörper, afin de mieux comprendre le rôle de ce corps apical dans la croissance polarisée. Nous nous sommes également intéressés à la régulation des protéines Rho3 et Rho4 impliquées dans la croissance polarisée de C. albicans, à travers l’identification et l’étude de la protéine RhoGAP commune à ces deux protéines Rhos, la protéine Rgd1.Chez la levure Saccharomyces cerevisiæ, les protéines Rho3 et Rho4 sont également impliquées dans le contrôle de la croissance polarisée, et sont régulées par la protéine Rgd1. Le laboratoire, à l’origine de la découverte de ce régulateur commun, étudiait des aspects de croissance polarisée contrôlée par les protéines Rho3 et Rho4, à travers l’étude de la régulation de la protéine Rgd1. Nous avons notamment mis en évidence que Rgd1p est modifiée au niveau post-traductionnel par des phosphorylations. La kinase Ipl1 de la famille des kinases Aurora est un des acteurs de cette modification. Différents éléments indiquent que le complexe phosphatase Glc7-Bud14 serait également impliqué dans le contrôle de l’état de phosphorylation de Rgd1p, de façon antagoniste à la kinase Ipl1

  • Titre traduit

    Involvement of the RhoGAP Rgd1p in cellular polarity of the yeasts Saccharomyces cerevisiæ and Candida albicans


  • Résumé

    Cell polarity is an essential process for living organisms. In the yeast Candida albicans, its ability of hyperpolarized growth seems to be a decisive element for its pathogenicity. We undertook to identify molecular elements of an essential structure for hyphal growth, named Spitzenkörper, to better understand the role of this apical body in polarised growth. We also studied regulation of Rho3 and Rho4 proteins implicated in C. albicans polarised growth, through identification and study of a shared RhoGAP protein, named Rgd1.In the yeast Saccharomyces cerevisiæ, Rho3 and Rho4 proteins are also implicated in polarised growth control, and are regulated by Rgd1 protein. The laboratory, which identified this shared regulator, studied polarised growth aspects controlled by Rho3 and Rho4 proteins, through study of Rgd1p regulation. We showed that Rgd1p is post-translationally modified, by phosphorylations. The Ipl1 kinase, an Aurora family member, is implicated in this modification. Several elements indicate that the Glc7-Bud14 phosphatase complex would be also implicated in the control of Rgd1 phosphorylation state, antagonistically to Ipl1p

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.