L'auto-diagnostic dans les réseaux autonomes : application à la supervision de services multimédia sur réseau IP de nouvelle génération

par Jingxian Lu

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Francine Krief.

Le président du jury était Zoubir Mammeri.

Le jury était composé de Toufik Ahmed, Mohamed Yacine Ghamri Doudane, Christophe Dousson.

Les rapporteurs étaient Éric Fabre, Pascal Lorenz.


  • Résumé

    Les réseaux autonomes représentent un intérêt certain pour les opérateurs de télécommunications. L’auto-diagnostic, pour la détection des pannes et des dysfonctionnements, est une fonction critique dans le cadre de ces réseaux.Nous avons opté pour l’utilisation d’un diagnostic à base de modèles car il permet un diagnostic automatique, distribué et adapté à l'architecture des réseaux autonomes. Ce diagnostic est basé sur une modélisation explicite des comportements normaux ou anormaux du système. Nous utilisons ensuite un algorithme de diagnostic générique qui s'appuie sur cette modélisation pour réaliser l’auto-diagnostic. La modélisation utilisée est à base de graphe causal. Elle est une représentation intuitive et efficace des relations de causalités qui existent entre les observations et les pannes.Notre algorithme d’auto-diagnostic qui s’appuie sur l’utilisation de graphes causaux, fonctionne sur le principe suivant : lorsqu’une alarme est déclenchée, l’algorithme est lancé et, grâce aux relations de causalité entre l’alarme et les causes, les causes primaires vont pouvoir être localisées. Puisque le graphe causal permet une modélisation modulaire et extensible, il est possible de le séparer ou de le fusionner pour répondre aux besoins des services et architectures de communication. Cette caractéristique nous permet de proposer un algorithme distribué qui s’adapte à l’architecture des réseaux autonomes. Nous avons, ainsi, proposé un algorithme d’auto-diagnostic qui permet de réaliser le diagnostic distribué correspondant à l’architecture du réseau autonome afin de réaliser un diagnostic global.Nous avons implémenté cet algorithme sur une plateforme OpenIMS, et nous avons montré que notre algorithme d'auto-diagnostic pourrait être utilisé pour différents types de service. Les résultats obtenus correspondent bien à ce qui est attendu.

  • Titre traduit

    Self-diagnosis in autonomic networks : application to the supervision of multimedia services on next generation IP network


  • Résumé

    The autonomic networks show certain interest to manufacturers and operators of telecommunications. The self-diagnosis, the detection of failure and malfunction, is a critical issue in the context of these networks.We choose based-model diagnosis because it allows an automatic diagnosis, and is suitable to distributed network architecture. This diagnosis is based on an explicit modeling of normal and abnormal behavior of the system. We then use a generic diagnostic algorithm that uses this modeling to perform self-diagnosis. The modeling used is based on causal graph. It is an intuitive and efficient representation of causal relationships between observations and failures.The self-diagnosis algorithm we proposed based on the use of causal graphs. The principle is: when an alarm is triggered, the algorithm is run and, with the causal relationships between alarms and causes, the principal causes will be located. Since the causal graph modeling allows a modular and extensible model, it is possible to separate or merge according to the needs of services and communication architectures. This feature allows us to propose a distributed algorithm that adapts to autonomic network architecture. We have thus proposed a self-diagnosis algorithm that allows for the diagnosis corresponding to the autonomic network architecture to realize a global diagnosis.We have implemented this algorithm on a platform OpenIMS, and we showed that our self-diagnostic algorithm could be used for different types of services. The results of implement correspond to what is expected.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?