Act Up-Paris : analyse d'une militance

par Vincent Bonnet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Francis Farrugia.

Le président du jury était Marie-Noëlle Schurmans.

Le jury était composé de Liane Mozère.

Les rapporteurs étaient Catherine Déchamp-Le Roux, Martine Leibovici.


  • Résumé

    Historiquement, l'apparition du sida a opéré des branchements inédits entre l'intime et lepolitique. Investiguer les motivations des militants d'Act Up-Paris, association de lutte contrele sida « issue de la communauté homosexuelle », leurs façons d'user de la mort dans lavisibilisation du combat ou les artifices inventés pour maintenir « vive et inspirée » l'identitédu groupe jette un éclairage particulier sur ce qu'on peut entendre par empowerment, entre unrapport récalcitrant aux savoirs constitués de la science et de la médecine et uneexpérimentation autour du commun, comme ce qui fonde et ce que vise tout à la fois l'actionpolitique.

  • Titre traduit

    Act Up-Paris : analysis of an activism


  • Résumé

    Historically, the emergence of AIDS operated unprecedented connections between theintimate and the political. Investigating the motivations of the activists of the « born of thegay community » anti-AIDS association Act Up-Paris, their ways to make use of death in aneffort to make their fight visible or the artifices devised in order to maintain « the livelinessand inspirational force » of the group's identity sheds a peculiar light on what empowermentcould mean, somewhere between a reluctant relationship with science and medicines'spowers-that-be and an experimentation around the community, envisioned as both theground and the aim of political action.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.