La rencontre de l'enfant libanais avec le livre : entre littérature pour la jeunesse française et francophone

par Jocelyne Lassalle-Gharios (Lassalle)

Thèse de doctorat en Analyse littéraire

Sous la direction de Francis Marcoin.

Soutenue le 09-12-2011

à l'Artois , dans le cadre de ED Sciences de l'Homme et de la Société (n°473) .


  • Résumé

    Bien qu’arabophones, c’est en français que les enfants lisent principalement, langue qui est également, pour la majorité d’entre eux, celle de l’enseignement. Les éditeurs libanais francophones ne proposant qu’une production extrêmement réduite, les enfants vont devoir se tourner vers des romans français dont ils ne sont pas les destinataires premiers. Pour eux, se pose alors la question de la réception de ces romans où il leur sera difficile de se retrouver sachant que ces livres tournés vers la contemporanéité, donnent à voir la réalité sociale d’un monde qui n’est pas le leur.Aménagée en trois parties, la thèse apporte d’abord un éclairage sur certains particularismes culturels, linguistiques et éducatifs constitutifs de l’identité libanaise. Pour mieux comprendre le rapport des enfants avec la lecture, les productions des éditeurs francophones de jeunesse sont présentées ainsi que les structures publiques, privées ou associatives qui permettront la rencontre avec les livres. La seconde partie se concentre sur la réception par les enfants libanais du paratexte et de l’incipit d’un corpus de romans français destinés aux 8/11 ans. Cette analyse explicite les stratégies de séduction privilégiées par les éditeurs et les auteurs français. La troisième partie présente la production éditoriale des fictions francophones destinées au marché scolaire ainsi que les particularités de leur forme d’écriture. Le traitement fictionnel de certaines représentations sociales dans des titres français et libanais francophones est ensuite abordé comme les rôles parentaux, l’éducation, la mort et la guerre, dans les romans ayant le Liban comme thématique.

  • Titre traduit

    The lebanese child and the book : a comparative approach to french youth literature and frenc-speaking litterature [sic]


  • Résumé

    Despite speaking Arabic as their mother tongue, it is French that children mostly read, obviously because French is - for the majority of them - the medium of instruction. However, Lebanese publishers of French-speaking books offer a very narrow selection, hence the children’s turning to French novels whom they are not the first recipients. But how do these children receive such novels? It would be difficult for them to identify with these modernity-oriented-books that portray the social reality of a world that is not theirs. This threefold-thesis first provides insight into a number of specific cultural, linguistic and educational constituents of the Lebanese identity. And to better understand the relationship between children and reading, the first part presents the productions of French-speaking publishers of youth novels, along with public, private and other community facilities that organize “book encounters”.The second part studies the Lebanese children’s reception of the paratext and the incipit of a corpus of French novels written for the 8/11 year olds. This analysis explains the strategies of appeal favored by French publishers and authors.The third part describes the editorial production and specific writing style of Lebanese French-speaking fiction intended for the school market. The fictional approach of some social representations in French and Lebanese French-speaking books is then tackled, such as parenting, education, death and war in Lebanon- themed novels.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.