Enjeux et défis du style dickensien : Analyse de quatre traductions françaises d'Oliver Twist

par Julie Tarif

Thèse de doctorat en Traductologie

Sous la direction de Paul Boucher.

Soutenue en 2011

à Angers .


  • Résumé

    Il s'agit d'analyser les enjeux du style dans les oeuvres de jeunesse de Charles Dickens, et de dégager les défis linguistiques que pose ce style d'écriture au traducteur, afin d'apprécier dans quelle mesure ils ont été relevés dans les traductions françaises, et par le biais de quelles stratégies. A cet effet, nous examinerons quatre traductions d'Oliver Twist, un roman typique de cette période de l'écriture de Dickens : les deux premières traductions, produites au XIXe siècle, par Emile de La Bédollière et Alfred Gérardin, et les deux dernières, produites au XXe siècle, par Sylvère Monod et Francis Ledoux. Parmi les enjeux et les défis caractéristiques de cette prose, cinq traits de style principaux seront retenus : le greffage du discours spécialisé dans le discours du narrateur, les constructions nominales, les associations lexicales non conventionnelles, la présence de marques d'oralisation dans le discours, et l'ambiguïté. Face à ce texte hérissé de difficultés du fait de la très grande créativité de l'auteur, et de son extrême sensibilité à la langue, les traducteurs n'adoptent pas toujours la même stratégie globale; les défis posés par le texte ne sont pas tous relevés par les traducteurs, ou pas de la même manière. Globalement, deux tendances sont notables, avec une plus grande " fidélité " des traducteurs du XXe siècle au texte de départ, par rapport aux traducteurs du XIXe siècle, même si les différences s'estompent pour certains traits de style. Nous nous interrogerons alors, d'une part, sur ce que cette " infidélité " implique pour le texte d'arrivée, et d'autre part, sur les limites de cette entreprise de " fidélité ".

  • Titre traduit

    A Critical Analysis of Four Translations of Oliver Twist


  • Résumé

    The present thesis aims at analysing the writing style in the early works of Charles Dickens and discusses the linguistic challenges posed by the text to his translators. The main questions asked will be: To what extent have the translators succeeded in rendering his particular style of writing and What strategies do they use to achieve their goal. To attempt to answer these questions we will examine four translations of Oliver Twist, a typical novel of this period of Dickens' writing: the first two by Emile de La Bédollière and Alfred Gérardin, produced during the 19th century, and the second two by Sylvère Monod and Francis Ledoux, done in the 20th century. Five characteristics of Dickens' prose have been selected for analysis: the use of specialised language in the narrator's discourse, heavy nominal constructions, unconventional lexical associations, the presence of the oral style in the text and ambiguity. The four translators adopt different techniques for dealing with the author's extraordinary linguistic creativity and the tremendous complexity of his text. Some choose not to translate certain particularly difficult passages or constructions. Those who attempt to do so do not all use the same approach. Overall, we have noted two ways of dealing with the text: the 20th century translators appear to be more faithful to the source text, while those translating in Dickens' time take more liberties with it, although in some cases the distinction is not so clear. The analysis of these differences in translation strategy will lead us to ask how this attitude towards the source text affects the success of the target text and to what extent the notion of "faithfulness" should be called into question.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (394 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 385-394.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.