Immobilisation de dérivés aminoxyles : relations structure/propriétés et structure/réactivé vis-à-vis de l'électrocatalyse

par Olivier Aleveque

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Eric Levillain.

Soutenue en 2011

à Angers .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse de doctorat s'inscrit dans une démarche scientifique actuelle et s'oriente autour de ces deux questions : Peut-on transposer les propriétés et la réactivité d'une molécule en solution vers le milieu confiné qu'est une monocouche auto-assemblée ? La réactivité obtenue est-elle dépendante de l'organisation surfacique de la monocouche auto-assemblée ? Dans ce contexte, il a été entrepris d'élaborer un système modèle, composé d'une surface d'or fonctionnalisée par une monocouche auto-assemblée de dérivés aminoxyles. Les travaux présentés dans cette thèse ont montré, dans un premier temps, que les propriétés électrochimiques et la réactivité des radicaux aminoxyles en solution peuvent être transposées vers le milieu confiné qu'est la monocouche auto-assemblée. Ces travaux ont conduit, dans un second temps, à développer une méthodologie électrochimique et un modèle algébrique permettant d'accéder à l'organisation surfacique des espèces électroactives immobilisées. Pour finir, ces relations structure/propriétés ont été mises à profit pour déterminer les relations structure/réactivité lors de l'oxydation régio-sélective électro-assistée de motifs alcooliques par les radicaux aminoxyles immobilisés.


  • Résumé

    The objective of this thesis is included in an actual scientific approach and it is structured around these two questions : can we transpose the properties and the reactivity of a molecule from the solution to a material like a self-assembled monolayer ? Does the reactivity depend on the self-assembled monolayer organization ? In this context, a model system was developed, consisting of a gold surface functionalized by a self-assembled monolayer of nitroxyl radicals. The work presented in this thesis shows, firstly, that electrochemical properties and the reactivity of radicals in solution can be transposed to a self-assembled monolayer. Secondly, this work led to the development of an electrochemical methodology and an algebraic model to access to the organization of the immobilized electroactive species. Finally, these structure/properties relationships were used to determine structure/reactivity relationships evaluated through the electrocatalytic oxidation of alcohols.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (235 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 231-235

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.