Physiopathologie et évaluation de la capacité de marche au cours de l'artériopathie oblitérante des membres inférieurs

par Guillaume Mahé

Thèse de doctorat en Physiologie et physiopathologie humaine

Sous la direction de Pierre Abraham et de Jean-Louis Saumet.

Soutenue en 2011

à Angers .


  • Résumé

    Lorsqu'une ischémie a lieu dans un territoire tissulaire des membres inférieurs, elle peut être à l'origine de douleurs survenant à la marche, limitant ainsi la capacité de marche des patients. Cette évaluation de la capacité de marche est difficile en raison de la difficulté qu'ont les patients à évaluer leurs limitations à la marche. Différents outils de mesure ont été développés comme des questionnaires, des tests de laboratoire notamment sur tapis et des tests ambulatoires comme le GPS. Les travaux menés ont permis de montrer les limites d'un questionnaire préalablement validé ( Walking Impairment Questionnaire) et de développer un nouveau questionnaire d'évaluation de la capacité de marche plus court et tout aussi fiable. De plus, le concept de variabilité de la capacité de marche à court terme a été mis en évidence par GPS. Cette variabilité à court terme pourrait être l'une des explications à cette difficulté d'évaluation de la capacité de marche. Les durées optimales du test sur tapis à charge constante ont aussi été précisées. Enfin, différentes localisations ischémiques ont été présentées au niveau des membres inférieurs et nous avons montré que certains patients avec une limitation de la capacité de marche ont une hypoxémie d'effort à la marche. Celle-ci pourrait être la cause de leur limitation de leur capacité de marche. Ces travaux permettront de mieux évaluer la capacité de marche de l'artériopathe à la fois pour le diagnostic mais aussi pour la prise en charge thérapeutique.


  • Résumé

    When exercise induced-ischemia occurs in the lower limbs, a pain clled intermittent claudication may occur with walking, then limiting the walking capacity of the patients. This assessment of this walking capacity is challenging because patients have difficulties to assess their walking limitations. Different measurement tools have been developed to evaluate different ischemic localizations appearing in walking and the influence of exercise induced-hypoxemia. The work has demonstrated the limits of a previously validated questionnaire (Walking Impairment Questionnaire) and we have developed a new questionnaire for assessing the walking capacity. Using GPS, the concept of short-term variability of the walking capacity has also been highlighted. This short-term variability may be one of the explanations of patient difficulties to assess their walking capacity. Moreover, the optimal duration of a constant load treadmill test has been clarified. Finally, different ischemic localizations in lower limbs were presented and we showed that some patients with walking capacity limitations present an exercise-induced hypoxemia, which might be a cause of the walking capacity limitations. In conclusion, this work may help ta better assess the walking capacity for the diagnosis but also for the therapeutic management of patients with lower extremity peripheral artery disease.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 119-127

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Droit - Economie - Santé.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.