Conception et préparation de vaccins glycoconjugués dirigés contre Bacillus Anthracis

par Ophélie Milhomme

Thèse de doctorat en Chimie organique. Glycochimie

Sous la direction de Cyrille Grandjean.

Soutenue en 2011

à Amiens .


  • Résumé

    Bacillus anthracis, agent responsable de la maladie du charbon ou anthrax, exprime à la surface de ses spores un tétrasaccharide ABCD qui a été démontré à la fois antigénique et immunogénique. La particularité de ce tétrasaccharide réside dans son unité terminale non réductrice A, dénommée anthrose qui exprime la majorité des déterminants antigéniques. Nous avons alors cherché à développer des vaccins glycoconjugués potentiellement actifs contre B. Anthracis, centrés sur l’utilisation du disaccharide AB ou de l’un de ses analogues, que nous anticipions suffisants pour induire une réponse immunitaire. Les vaccins glycoconjugués sont en effet connus pour être efficaces et sains pour l’Homme et connaissent actuellement un développement exponentiel. La préparation des haptènes AB a pu donner lieu au développement d’une nouvelle voie d’accès originale aux dérivés de l’anthrose. Finalement, plusieurs haptènes mono- (A) et disaccharidiques (AB natif et AB non-méthylé) ainsi que le tétrasaccharide ABCD ont pu être synthétisés. Des glycoconjugués sucres-protéines et un glycoconjugué complètement synthétique ont pu être préparés à partir des haptènes AB et leur immunogénicité a été évaluée chez la souris. Il s’est ainsi avéré que tous les glycoconjugués semi-synthétiques permettaient l’induction d’une forte réponse anticorps et que l’haptène AB non-méthylé, au même titre que l’haptène AB natif pouvaient être utilisés en tant que mimes du tétrasaccharide.


  • Résumé

    Bacillus anthracis, the etiological agent of anthrax, display a tetrasaccharide ABCD on the outermost layer of its spores, which was proved to be both antigenic and immunogenic. The tetrasaccharide is capped at its non-reducing end with an usual sugar which was named anthrose and which expresses the main antigenic determinants. We are also interested in developing a glycoconjugate vaccine targeting B. Anthracis, based on the disaccharide AB or its analogues, which we expect being sufficient to induce an immune response. Glycoconjugate vaccines are indeed known to be safe and well-tolerated in humans and were currently subject to a growing interest. The preparation of haptens AB gave rise to the development of a novel entry to anthrose-containing derivatives. Several haptens including mono- (A) and disaccharides (AB native and AB non-methylated) along with the full tetrasaccharide ABCD have been synthetized. Several protein-carbohydrate glycoconjugates as well as a full-synthetic glycoconjugate were prepared from haptens AB and their immunogenicity was assessed in mice. All semi-synthetic glycoconjugates proved to be able to induce a strong antibody response, underlining the potential use of both haptens native AB and non-methylated AB as tetrasaccharide surrogates.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (339 p. )
  • Annexes : Bibliogr. p. 313-323

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Pôle Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THMD 2011-6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.