L'élaboration de l'image de soi chez les jeunes libanais : approches psychosociales et cliniques du vécu des influences culturelles et sociopolitiques, mal-être et bien-être : facteurs exogènes ou endogènes

par Laure Gueguen

Thèse de doctorat en Psychologie de l'éducation

Sous la direction de Jean-William Wallet.

  • Titre traduit

    Psychosocial and clinical approaches to the life experience of cultural and sociopolitical influences Maladjustment and Well-being : exogenous or endogenous factors?


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude a pour objectif l'appréhension de l'image de soi chez des jeunes libanais des deux sexes. Notre point de vue est d'ordre psychosocial amenant à une approche clinique et thérapeutique de ce qui peut être appelé le mal-être libanais actuel. Le volet psychosocial de nos investigations repose sur l'utilisation de l'échelle de l'estime de soi totale de Coopersmith (SEI), se fondant sur les sous-échelles d'estime de soi générale, familiale, professionnelle et sociale; le volet clinique quant à lui, prend pour outil l'inventaire de personnalité d'Eysenck (E. P. I. ). Les données ont été recueillies au Liban au cours de 5 voyages effectués entre 2008 et 2011, auprès de 252 sujets d'une part pour l'enquête psychosociale puis auprès de 30 autres pour l'approche clinique ; ces jeunes sont âgés de 21 â 28 ans et vivent dans différents secteurs géographiques du pays. Les régions ont été retenues pour leur « couleur » politique de façon à considérer le poids de cette variable dite d'« appartenance d'idéologie politique » sur l'estime de soi, mais aussi pour observer l'effet de la variable « urbain » ou « rural ». Par ailleurs, l'incidence des variables de genre, de pratique religieuse et d'appartenance au groupe social a été étudiée. Les résultats montrent chez les sujets une gestion non appropriée de l'image de soi, divergent et faible dans l'ensemble. L'interprétation souligne la prédominance d'un faux self et d'une identité sociale paradoxale. Sur cet aspect, les données dont nous disposons mettent en évidence le poids de causes culturelles profondes, de l'ordre de principes, croyances et coutumes. Ainsi, les distorsions quant à la cohésion intergroupe humaine nous apparaissent comme constitutives du Liban contemporain. De fait, cette thèse apporte un éclairage sur le mode d'adaptation mis en jeu par les jeunes Libanais en butte à des pressions culturelles, morales et sociales. Nos conclusions et notamment le constat d'un haut niveau de défenses en oeuvre dans l'auto-évaluation de soi - repéré par la sous-échelle « mensonge »- nous amènent à considérer la place de la mère dans l'intégration des règles sociales chez ces jeunes et leur construction du soi. En la matière, nous insistons dans ce travail sur le rôle de la mère en général pour enfin, dans la discussion, aborder le rôle de la mère libanaise dans la construction mentale des jeunes sujets.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (314 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 268-280. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Pôle Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N 3265
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.