Exploitation des ressources végétales et pratiques alimentaires dans le Nord de la France entre les Xème et XIIème siècles : études carpologiques de la motte castrale de Boves (Amiens, Somme) et des sites environnants

par Sidonie Preiss

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation mediévale

Sous la direction de Philippe Racinet et de Guillaume Decocq.

Soutenue en 2011

à Amiens .


  • Résumé

    Les analyses carpologiques d'un ensemble de sites situés en France septentrionale nous permettent d'appréhender l'exploitation des ressources végétales et les pratiques alimentaires dans cette région entre le Xe et XIIe siècles. Malgré les biais taphonomiques importants, dûs à un matériel érodé, minéralisé et carbonisé, le corpus taxonomique est large. Les assemblages carpologiques montrent les principales espèces cultivées et consommées. La grande quantité des restes de fruitiers retrouvés, souligne une fructiculture en plein essor de telle sorte que des questions comme celles sur la mise en culture des "petits fruits des bois" ou le statut cultivé ou importé de la figue sont posées. Les indices carpologiques caractéristiques du niveau socio-économique d'un site sont principalement discutés à la lumière des pratiques alimentaires. Enfin, le processus de minéralisation est abordé et son induction par des pratiques d'assainissement au sein des latrines/ fosses dépotoirs est suggérée.

  • Titre traduit

    Aspects of agriculture and diet of the Medieval period (10th -12th century AD) in Northern France : the archaebotanical study from the castle of Boves and surrounding sites


  • Résumé

    Archaeobotanical investigations of Medieval sites in Northern France have provided charred and mineralised plant remains. Despite some taphonomical constraints of the different preservation of these plant assemblages, archaebotanical analysis revealed valuable information on the diet, the agriculture and the horticultural production of the medieval population in Northern France between 10th and 12th century AD. Fruit are very abundant and attest a wide-spread fructiculture. Questions like cultivations of "wild forest fruits" or the imported or cultivated status from the figs are asked. The potential of archaeobotanical indicators of social level is to be discussed from the food practices and the diet. Finally, the mineralization process is approached and its induction by practices of purification within latrines/ pits garbage dump is suggested.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (428 p.- 164 f. -124 f.)
  • Annexes : Bibliographie p.391-428. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Z 19526
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.