Souffrance psychique au travail en milieu universitaire au Maroc et en France : impact du changement organisationnel

par Mounia Hoummani

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Lancry.

Soutenue en 2011

à Amiens .


  • Résumé

    La question de la souffrance psychique au travail est omniprésente comme en témoignent les controverses récentes liées à des suicides sur le lieu de travail. La souffrance physique évolue vers une souffrance psychique. Se pose alors la question: la souffrance psychique existe-t-elle et comment se manifeste-t-elle ? Notre hypothèse est que: les changements organisationnels génèrent une souffrance psychique qui se manifeste par des réactions particulières au Maroc et en France. Il y a des différences dans la manière de l'expérimenter selon la personnalité et dans son impact sur l'image de soi. Notre recherche porte sur le personnel administratif de 2 universités en France et au Maroc. L'analyse des données à un questionnaire, des entretiens et le NEO PI-R montre que la souffrance est peu exprimée mais à côté des insatisfactions percent des problèmes personnels qui ont trait à la sitiuation intime de chacun pour les marocains alors qu'en France elle se manifeste par la dévalorisation de l'image de soi.

  • Titre traduit

    Mental suffering to work in the University in Morocco and France : impact of organizational change


  • Résumé

    The issue of mental suffering is ubiquitous at work as evidenced by the recent controversies related to suicides int the workplace. Physical suffering is moving towards a psychological suffering. In this thesis we ask the question: how is mental suffering, and how does it appear ? Our hypothesis is: Organizational changes generate mental suffering manifested by particular reactions in Morocco and France. There are many difference in how to experiment that, according to the personality and its impact on the self-image. Our research focuses on the administrative staff of two universities in France and Morroco. Analysis of the data to a questionnaire, interviews and NEO PI-R shows that suffering is little expressed at work in Morocco, also there is individual and personal problems related to intimate situation of each one next to the dissatisfaction, whereas mental suffering is manifested by the devaluation of the self-image in France.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (222 f.)
  • Annexes : Bibliographie p.192-196

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : P 2690
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.