Changement de direction en course à pied : réponses physiologiques et effets sur la performance

par Bachar Haydar

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Said Ahmaidi.

Soutenue en 2011

à Amiens .


  • Résumé

    Dans de nombreux sports collectifs, la vitesse et les changements de direction (CDDs) sont considérés comme des paramètres déterminants de la performance. Ces CDDs peuvent se faire en demi-tour (180˚), ils sont alors définis comme des exercices en navette, ou de façon latérale à différentes vitesses et à différentes angulations. Or, cette habilité dépend de différents facteurs neuromusculaires et métaboliques. Le but de notre travail était donc 1)- d’examiner des méthodes innovantes pour évaluer la capacité de CDD et le coût énergétique (Cr) avec CDD lors de tests incrémentaux 2)- d’étudier l’effet des CDDs sur la performance et les réponses physiologiques lors des exercices à différentes intensités de courses: sous-maximales (45, 60, 75, 90% de la vitesse maximale aérobie ; v 2max), maximales (tests incrémentaux) et supra-maximales (répétitions de sprint) et 3)- d’analyser l’effet de l’angulation des CDDs (45°,90°, 135°) sur la performance et les réponses physiologiques lors d’exercices de répétition de sprints. 75 joueurs de sport collectifs sains, âgés de 18 à 30 ans ont participé aux études. L’ensemble de ce travail de thèse a généralement permis de montrer que les changements de direction majorent les réponses physiologiques d’un effort donné et affectent la performance. Les exercices de course sous-maximale (60, 75, 90% de v 2max) et maximale avec CDD sont associés à un coût énergétique plus élevé qui et une fatigabilité plus importante. Lors des exercices de course supra-maximale répétée, cette fatigabilité était en sus dépendante des angles des CDDs. L'estimation d’une économie de course ‘spécifique aux sports collectifs’ (incluant accélérations, décélérations et de CDD) semble être possible avec l'utilisation de plusieurs courses sous-maximales rectangulaires en navette, mais pas lors des tests incrémentaux sur piste avec des athlètes non spécialisés en endurance.

  • Titre traduit

    Change of direction in running : physiological responses and effects on performance


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 f.)
  • Annexes : Bibliographie p.141-157.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 54 2011-19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.