Causes et conséquences sur la performance de l'entreprise de l'introduction d'incitations financières dans les contrats de rémunération des dirigeants

par Guillaume Garnotel

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Patrick Rousseau.

Le jury était composé de Philippe Desbrières, Philippe Raimbourg, Viviane Neiter.

Les rapporteurs étaient Philippe Desbrières, Philippe Raimbourg.


  • Résumé

    La rémunération des dirigeants est au centre des débats sur la gouvernance d’entreprise. La présente recherche a ouvert deux volets empiriques distincts pour nourrir ce débat. Dans le premier volet d’études empiriques, nous avons examiné la possibilité que les dirigeants profitent de leur pouvoir sur le conseil d’administration pour extraire des rentes économiques sous la forme d’actions gratuites et de stock-options. Puis, nous avons testé l’impact des incitations financières détenues par le dirigeant sur la performance de l’entreprise. Sur la base d’un échantillon de 510 entreprises-années extraites du SBF 120, nos résultats rejettent l’hypothèse d’extraction de rentes. Ensuite, nos résultats suggèrent que les dirigeants détiennent, en moyenne, le niveau optimal d’incitations financières permettant de maximiser la performance. Dans notre second volet d’études empiriques, nous avons souhaité évaluer le bien-fondé de la pratique de gestion consistant à intégrer des mesures d’innovation dans les contrats de rémunération. Sur la base d’un échantillon d’entreprises de haute et de basse technologie du S&P500, nos résultats semblent confirmer le bien-fondé de cette politique de rémunération. En effet, nous avons observé que la proportion d’entreprises dont les bonus des dirigeants intègrent une mesure de l’innovation est plus forte pour les entreprises des secteurs de haute technologie par rapport aux entreprises de basse technologie. Ensuite, nos résultats suggèrent que les entreprises de haute technologie qui intègrent des mesures d’innovation dans le bonus des dirigeants sont plus performantes que celles qui n’y ont pas recours

  • Titre traduit

    Equity incentives in CEO compensation contracts : causes and consequences on firm performance


  • Résumé

    CEO compensation is at the core of the debates on corporate governance. This research has opened two different areas of empirical inquiry to enrich this debate. In our first area of inquiry, we investigate the possibility for CEOs to take advantage of their power on the board to extract economic rents in the form of restricted shares and stock-options. Then, we test the impact of CEO equity incentives on firm performance. On the basis of a sample of 510 SBF120 firm-year, our results reject the rent extraction hypothesis. Then, our results suggest that CEO hold, on average, the optimal level of equity incentives enabling the maximization of performance. In our second area of empirical inquiry, we examine the performance consequences that follow the use of innovation measures in CEO bonus contracts. The results, drawn from a sample of S&P500 high technology firms and low technology firms, support the relevance of this compensation policy. Indeed, we observe that the proportion of firms which CEO bonuses have integrated an innovation measure is higher for high technology firms compared with low technology firms. Moreover, we find that high technology firms whose CEO bonus incorporates R&D measures perform better than firms which rely on other types of financial and non financial measures in defining the CEO bonus


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (276 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 239-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2961
  • Bibliothèque : Université Paul Cézanne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.