Un juriste républicain, Emile Acollas : une "refondation" du droit et de la famille

par Benoit Granjard

Thèse de doctorat en Sciences juridiques

Sous la direction de Michel Ganzin et de Éric Gasparini.

Le président du jury était Jean-Jacques Clère.

Le jury était composé de Michel Ganzin, Éric Gasparini.

Les rapporteurs étaient Jean-François Brégi.


  • Résumé

    Emile Acollas (1826-1891), brillant juriste républicain spécialiste des questions de droit civil, est une figure mal connue du monde juridique. Son combat s’inscrit dans la lutte radicale contre le Second Empire et la codification napoléonienne. Homme de convictions juridiques, ce professeur libre enseigne dans ses ouvrages critiques sa conception de la République qu’il veut gouvernée par le Droit et la Liberté. Son ambition d’instituer et de pérenniser la République le conduit à initier la refondation de l’ordre juridique. Une formule nouvelle permettra de mener à bien ce projet, « l’idéal démocratique ». Elle renferme l’héritage des principes de 1789 résumés dans la théorie de l’autonomie de l’individu. Régissant toute la « science politique », cette valeur suprême guidera donc la refonte du Droit. Dans ce processus de changement, la priorité doit être donnée à la famille car elle est l’assise même de la société, la pierre angulaire de l’ordre nouveau. C’est animé par son « Idée du Droit », qu’Acollas conceptualise l’avènement d’un droit familial républicain garant de l’individu et de la morale. Sa philosophie naturaliste de la liberté contredit le droit civil paternaliste de l’époque dicté par le Code Napoléon. Ses analyses juridiques sont pédagogiques et décèlent les lacunes existantes dans le droit du mariage et de la filiation. L’évolution du droit de la famille consacrera, indirectement, les solutions refondatrices du civiliste. Les tous récents aboutissements législatifs semblent même consacrer ce que fut son plaidoyer pour l’égalité

  • Titre traduit

    A republicain jurist, Emile Accolas : a "rethinking" of law and family


  • Résumé

    Emile Acollas (1826-1891), brilliant scholar of law, is a figure whose work demands to be discovered in the judicial world. As a civil rights specialist, he took part in the radical movement and fight against the Second Empire and the Napoleonic Code. He was a man of judicial convictions: throughout his work, he exposes his concept of a Republic that he believes should be governed by Law and Liberty.Acollas’ ambition to institutionalize and perpetuate the Republic leads him to initiate a rethinking of the judicial order. His « democratic ideal » becomes the new order that will serve to carry out this reform. It encompasses the heritage of the principles of 1789 summarized in the theory of the autonomy of the individual. It is this supreme value that will thus guide the revision of Law. In this process of change, priority is to be given to the family as the foundation of society and the cornerstone of the new order. Motivated by his « Idea of Law », Acollas creates this concept of Republican Family Law as a guardian of the individual and of ethics. His naturalistic philosophy of liberty contradicts the paternalistic civil law of the times dictated by the Napoleonic Code. His judicial analyses are pedagogical and bring out the existing gaps in the laws governing marriage and filiation. The evolution of Family Law will consecrate, indirectly, the reforms proposed by this civil rights advocate. The very latest legislative breakthroughs seem to consecrate his plea for equality


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (450 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 407-435. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2957
  • Bibliothèque : Université Paul Cézanne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.