Les licences libres et open source : outil stratégique de création et de captation de valeur pour les éditeurs open source : vers un dispositif de veille sur les business models viables

par Rachid Alhiane

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Parina Hassanaly.

Le président du jury était Sophie Boutillier.

Le jury était composé de Parina Hassanaly, Christian Rey, Roland Rizoulières.

Les rapporteurs étaient Patrick-Yves Badillo.


  • Résumé

    Cette thèse présente un retour d’expérience sur le dispositif de veille et d’intelligence économique mise en place au sein de Marseille Innovation pour permettre aux éditeurs open source accompagnées dans sa pépinière d’entreprise de surveiller efficacement leur environnement pour y détecter des opportunités de développement. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une démarche globale, conduite par Marseille Innovation et ses partenaires pour structurer un réseau d’acteurs open source en PACA.Nous avons tout d’abord réalisé un état de l’art de la littérature open source en soulignant le paradoxe que pose le modèle open source pour les éditeurs qui choisissent d’utiliser les licences libres : l’adoption d’un modèle open source par certains éditeurs pour leurs logiciels permet une création de valeur pouvant être supérieure à celle générée dans le cadre de modèles propriétaires traditionnels, mais que cet avantage est contrebalancé par une dangereuse incertitude, quant à la captation de cette valeur, susceptible d’être récupérée par des concurrents n’ayant pourtant consentis aucun effort de développement et n’en ayant pas subis les coûts. Par la suite, nous avons présenté la naissance du logiciel libre comme le résultat des mutations de l’industrie informatique qui ont marqué le début des années 70, mutations qui ont fait passer le logiciel libre de la sphère publique à la sphère commerciale. En réaction, les défenseurs du logiciel libre ont inventé un système original de « licences publiques » pour protéger ces logiciels contre tout verrouillage technique ou légal de leur utilisation, de leur diffusion et de leur modification. Cependant, si ces licences publiques permettent de favoriser la création de valeur, à travers la coopération d’une communauté de programmeurs et la diffusion du logiciel, le caractère aléatoire de la rémunération dans le modèle open source a conduit les éditeurs à chercher et inventer de nouveaux « Bunisess Models » plus ou moins aléatoires, garantissant mieux leurs revenus.Partant des connaissances accumulées sur le modèle open source, nous avons par la suite exposé la démarche initiée par Marseille Innovation, en collaboration avec CCI de Marseille Provence et l’association Libertis, pour structurer un réseau d’acteurs open source en PACA. Cette démarche a abouti au lancement de plusieurs chantiers d’intérêt commun dont un sur la mise en place d’un dispositif de surveillance sur la filière open source.La stratégie adoptée pour mettre en place ce dispositif de surveillance consiste dans un premier temps à dresser un état de l’art des différentes approches théoriques et pratiques recensées sur le sujet dans la littérature SIC. Ensuite, une approche pragmatique de la veille a été choisie et les moyens organisationnels, processuels et techniques pour mettre en place ce dispositif de surveillance ont été étudiés. Des actions de sensibilisation à la veille et l’intelligence économique ont été également conduites auprès des membres du réseau et des startups open source accompagnées par Marseille Innovation, grâce à lesquelles des besoins en veille sont identifiés et des produits d’information sont élaborés pour permettre aux membres du réseau open source de suivre efficacement leur environnement. Des études de veille sont également réalisées pour répondre aux attentes des entreprises sur le mode de création et de captation de valeurs dans l’open source, les segments de marché porteurs, les licences informatiques et les business models qui en découlent.


  • Résumé

    This thesis presents a feedback on the competitive intelligence device set up in Marseille Innovation to allow open source software editors housed in its business incubator, to effectively monitor their environment in order to detect new opportunities for development. This project is part of a comprehensive approach, led by Marseille Innovation and its partners to structure a network of open source companies in the PACA area (south of France).First, we achieved a state of the art of open source literature emphasizing the paradox posed by the open source model for software editors who choose to use free software licenses : the adoption of an open source model by some editors for their software allows a value creation that could be greater than that generated through traditional proprietary models, but this advantage is offset by a dangerous uncertainty as to the value capture, could be recovered by competitors who have yet made no programming effort to and not having incurred costs. Subsequently, we presented the birth of free software as the result of changes in the computer industry that marked the early '70s, changes which caused the passage of free software from non commercial/public sphere to commercial/private sphere. In response, defenders of free software have invented an original system of "public licenses" to protect these software’s against any technical or legal interlocking of their use, their distribution and their modification. However, if these public licenses allow to promote a value creation, through the cooperation of a community of programmers and software distribution, the randomness of remuneration in the open source model has led software editors to seek and invent new "Business Models" more or less random, to better ensure their income.Based on knowledge accumulated on the open source model, we have subsequently explained the approach initiated by Marseille Innovation, in collaboration with Marseille-Provence Chamber of Commerce and Industry (CCI) and Libertis, to structure a network of open source companies in the PACA area. This approach led to the launch of several projects of mutual interest, including one on the setting-up of a monitoring device to monitor open source software industry.The approach adopted to setting-up this monitoring device consists in a first step to establish a state of the art of different theoretical approaches and practices identified in the information and communication sciences’ literature. Then, a pragmatic approach of monitoring has been chosen. Organizational means, processual and technical have been studied to set up this monitoring device. Raising awareness actions to competitive intelligence were also conducted with members of the network and open source startups coached by Marseille Innovation, through which information needs are identified and information products are developed to enable members of open source network to effectively monitor their environment. Bibliometric studies are also made to meet the expectations of open source companies on how to create and capture value in the open source software model, about promising market segments, software licenses and business models that result.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 389-405

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2937
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Institut d'études politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2011/ 1
  • Bibliothèque : Université Paul Cézanne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.