L'impact de l'ouverture internationale des industries polluantes sur l'environnement : vers une contestation du phénomène de "Havre de pollution"

par Ali Hadadah

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Maître.

Le président du jury était Elie Basbous.

Le jury était composé de Philippe Maître, Gilbert Bougi.

Les rapporteurs étaient François Facchini.


  • Résumé

    Pour longtemps, les politiques de protection de l’environnement ont été accusées d’être la cause d’importantes délocalisations, entraînant le risque du « dumping environnemental » et de ce fait l’apparition du phénomène de « havre de pollution ». C’est cette théorie que nous contesterons dans cette thèse en démontrant que même si elle est exacte dans des cas exceptionnels, elle ne l’est plus dans la plupart des cas et c’est à cause de plusieurs facteurs et mécanismes qui ont rapport avec la nature des politiques environnementales, les structures du marché et la composition interne des entreprises. Nous allons étudier les facteurs encourageant les firmes multinationales à se délocaliser. Ensuite nous allons démontrer l’impact de ces facteurs sur la concentration des industries polluantes et donc sur l’apparition du phénomène de « havre de pollution » (Chapitre 1). Puis nous expliquerons l’inefficacité des interventions publiques de résoudre les problèmes environnementaux et la nécessité de la RSE (responsabilité sociale des entreprises) comme condition de réussite des politiques environnementales (Chapitre 2). Enfin, nous contesterons l’existence de « havre de pollution » et nous vérifierons que la protection de l’environnement et la concurrence économique peuvent se compléter et se converger d’une façon que l’une soit la condition de la réussite de l’autre (Chapitre 3).


  • Résumé

    For a long time, the policies of environmental protection were accused of being the cause of important relocations, entailing the risk of the « environmental dumping » and the appearance of the phenomenon of the « pollution haven ». It is this theory that we will take issue in this thesis by demonstrating that even it is exact in exceptional cases, it is not any more in most of the cases and it is because of several mechanisms which have relation with the nature of environmental policies, the structures of the market and the intern composition of companies. We are going to study factors encouraging multinationals to relocate. In addition, we are going to demonstrate the impact of these factors on the concentration of the polluting industries and consequently on the appearance of the phenomenon of « pollution haven » (Chapter 1). Then we will explain the ineffectiveness of the public interventions to resolve the environmental issues and the necessity of the social responsibility of companies as condition of success of environmental policies (Chapter 2). Finally, we will contradict the existence of « pollution haven » and we will verify that the environmental protection and the economic competition can converge in a way that the one be the condition of the success of the other (Chapter 3).


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (295 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 247-289

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2932
  • Bibliothèque : Université Paul Cézanne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.