De la confiance à la cohésion sociale : enjeux conceptuels, indicateurs et effets économiques

par Isabelle Dimeglio

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Philippe Méhaut.

Le président du jury était Philippe Mosse.

Le jury était composé de Philippe Méhaut, Philippe Mosse, Bernard Baudry, Edward Lorenz, Pierre Dantin.

Les rapporteurs étaient Bernard Baudry, Edward Lorenz.


  • Résumé

    L’objet de la thèse réside dans l’analyse des relations entre confiance, cohésion sociale et performance. A partir d’une analyse critique de l’usage de la notion de confiance en économie, la thèse propose une réflexion conceptuelle débouchant sur une conception tridimensionnelle de la confiance, une confiance stratégique, une confiance personnelle et une confiance généralisée. A partir d’une analyse en composantes principales et des données de la cinquième vague du World Values Survey, nous proposons une traduction empirique de cette notion. Les indicateurs ainsi construits sont utilisés pour réaliser une analyse économétrique des déterminants de la confiance en termes des caractéristiques personnelles et des facteurs tels que l’appartenance religieuse et l’engagement civique et politique. Au regard de ces indicateurs la thèse propose une analyse de la confiance en France au regard des autres pays de l’OCDE et une typologie pays fonction des articulations entre les trois types de confiance et leurs différents niveaux. Ensuite nous proposons une conceptualisation de la notion de cohésion sociale en termes de participation civique et politique, confiance systémique et interindividuelle et respect de la diversité. A partir d’une classification ascendante hiérarchique nous proposons une typologie « cohésion sociale » sur les pays de l’OCDE. Pour finir nous testons économétriquement l’effet des divers indicateurs de confiance et de cohésion sociale sur la performance économique et sociale

  • Titre traduit

    Trust, social cohesion : conceptual issues, indicators and economic effects


  • Résumé

    The aim of the thesis is the analysis of the relationship between trust, social cohesion and performance. Through a critical analysis of the use of the notion of trust in economics, the thesis proposes a conceptual development leading to a three-dimensional conception of trust, a strategic trust, a personal trust and a generalized trust. Using a principal component analysis and processing data from the fifth wave of World Values Survey, we propose an empirical translation of this concept. The indicators we have constructed are used to perform an econometric analysis of the determinants of trust in terms of personal characteristics and factors such as religious and civic and political engagement. Based on these indicators the thesis provides an analysis of confidence in France in comparison with other OECD countries and a typology based on networks between the three types of trust and their different levels. Finally we propose a conceptualization of the notion of social cohesion in terms of civic and political participation, trust and inter-systemic and respect for diversity. From a hierarchical ascending classification we propose a typology of "social cohesion" of the OECD countries. Finally we test econometrically the effect of various indicators of trust and social cohesion on the economic and social performance


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille II. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.