Granulomes de la fièvre Q : étude in vitro

par Amélie Delaby

Thèse de doctorat en Pathologie humaine

Sous la direction de Jean-Louis Mège.

Le président du jury était Franck Galland.

Le jury était composé de Jean-Louis Mège, Frédéric Altare, Virginie Lafont.

Les rapporteurs étaient Frédéric Altare, Virginie Lafont.


  • Résumé

    Les granulomes signent une réponse immune efficace dans de nombreuses maladies infectieuses. C’est le cas de la fièvre Q où ils sont présents dans la forme aiguë de la maladie spontanément résolutive mais où ils sont absents dans sa forme chronique. J’ai mis au point une méthode permettant d’étudier la formation in vitro des granulomes à partir de cellules mononucléées du sang périphérique incubées en présence de billes de Sepharose recouvertes d’extraits de C. burnetii, l’agent de la fièvre Q. Ces granulomes apparaissent en quelques jours avant de disparaître au bout d’une vingtaine de jours. Ils sont composés essentiellement de macrophages et de lymphocytes et, à un moindre degré, de cellules épithélioïdes, de cellules géantes multinucléées et de cellules dendritiques. La méthode d’obtention in vitro des granulomes a permis également d’étudier les premiers stades de leur formation grâce à la mise au point d’une technique en live imaging d’observation en lumière transmise des cellules. J’ai montré que les monocytes, les premières cellules à migrer vers les billes et à entièrement les recouvrir, initient le recrutement des lymphocytes. J’ai également montré que le défaut de formation des granulomes observés chez des patients atteints d’une fièvre Q chronique pourrait être lié à un défaut de migration de leurs monocytes circulants.


  • Résumé

    Granulomas indicate effective immune response in a large number of infectious diseases. The primo-infection by Coxiella burnetii, the agent of Q fever, is spontaneously resolutive and is characterized by the presence of granulomas, whereas granulomas are absent in the chronic form of the disease. I developed a new method to study in vitro the formation of granulomas using peripheral blood mononuclear cells incubated in the presence of Sepharose beads coated with C. burnetii extracts. Granulomas appeared in few days before disappearing at day 20. They were essentially composed of macrophages and lymphocytes and, in a lesser extent, of epithelioid cells, multinucleated giant cells and dendritic cells. The method to obtain in vitro granulomas allowed the study of the first events of granuloma formation in live imaging microscopy. Monocytes migrated toward Sepharose beads and entirely covered these beads, and initiated the recruitment of lymphocytes. Finally, mononuclear cells from patients with Q fever were unable to generate granulomas due to defective migration of monocytes. We hypothesize that defective migration of monocytes may be responsible for the defective formation of granulomas in Q fever.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille II. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.