Approche archéo-anthropologique des ensembles funéraires de l'antiquité tardive. : l'exemple des sites urbains de Vienne et Arles (IIIème - VIème siècles)

par Gaëlle Granier

Thèse de doctorat en Anthropologie biologique

Sous la direction de Michel Signoli et de Bruno Bizot.

Soutenue le 04-02-2011

à Aix Marseille 2 , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de l'Environnement (Marseille) .

Le président du jury était Eric Crubezy.

Le jury était composé de Benoit Helly.

Les rapporteurs étaient Henri Dabernat, Jean Guyon.


  • Résumé

    Longtemps considérée comme une période perturbée, l’Antiquité tardive apparaît aujourd’hui comme une époque riche de changements et d’influences mêlées, induisant des problématiques d’étude multiples. Ces particularités se traduisent notamment par des spécificités dans les traitements funéraires. Afin de les restituer au mieux, une étude à la fois biologique, topographique, archéologique et historique s’impose. Nous avons choisi cette approche pluridisciplinaire pour aborder les ensembles funéraires urbains et péri-urbains de Vienne et Arles, du IIIème siècle au VIème siècle de notre ère.Le protocole d’étude s’attache à observer les caractéristiques biologiques des échantillons issus de l’ensemble des nécropoles connues, simultanément aux données taphonomiques, à l’organisation spatiale intra- et inter-sites, mais aussi à la topographie à l’échelle de la ville ou aux archives historiques. Cette approche novatrice, mettant en œuvre des outils méthodologiques originaux, s’avère pertinente et a permis de mettre en évidence les mutations et évolutions qui s’opèrent dans la gestion et la représentation des morts à la fin de l’Antiquité. Les ensembles funéraires montrent des faciès très différents en fonction de la période chronologique et il existe bien une spécificité des nécropoles du IVème siècle, entités « intermédiaires » où subsistent de nombreuses pratiques du Haut-Empire, avant la mise en place des premiers ensembles clairement chrétiens, à une époque plus tardive où l’Eglise est devenue dominante.

  • Titre traduit

    Archeo-anthropological study of burial sites of late antiquity : the example of the urban sites of Vienne and Arles(3rd-6th century A.D.)


  • Résumé

    Long thought of as a time of social upheaval, Late Antiquity seems rather to have been a period of wide-ranging social change encompassing a mixture of influences that pose many problems for study of the period. These multiple influences affect funeral treatments of the period and studying them requires consideration of multiple lines of evidence: historical, archaeological, anthropological, and biological. We chose this multidisciplinary approach in the study of urban and peri-urban burial sites of the antic cities of Vienne and Arles from the 3rd century to the 6th century A.D.Our study protocol allows us to observe the biological characteristics of samples simultaneously to taphonomic data, spatial organization within and between sites, but also topography data or historical archives. This innovative approach, implementing original methodological tools, is relevant. It highlighted the changes in the management and the representation of the dead and Death in Late Antiquity. The burial sites show very different profiles depending on the time period and we can see specificities in the necropolis of the 4th century,” intermediate” structures where many practices of the High Empire are still used, before the establishment of new Christian structures in different places of the city, which have moved again the necropolises locations.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol.(469 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Nord). UMR 7268 ADES. Laboratoire d'anthropologie bio-culturelle.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille II. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.