« Du bestournement au renouvellement » : La construction du personnage chez Raoul de Houdenc (XIIIe siècle)

par Carine Giovénal

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Chantal Connochie-Bourgne.


  • Résumé

    Considéré comme un continuateur de Chrétien de Troyes, Raoul de Houdenc s’inscrit dans la lignée des écrivains dits « arthuriens ». Avec son roman d’aventures Meraugis de Portlesguez, il retravaille les motifs mis à l’honneur par le maître champenois et bestourne la matière bretonne dans une indéniable intention parodique. Par l’étude comparative de ce récit avec les romans en vers de Chrétien de Troyes mais aussi avec le cycle en prose du Lancelot-Graal, on observe combien le personnage romanesque arthurien se révèle modelable : jouant habilement avec une structure traditionnelle (la Table Ronde avec ses gardiens immuables, l’errance formatrice, les monstres et les coutumes à abattre), l’auteur tourne en dérision l’agencement de ce système si bien policé par Chrétien de Troyes (1ère partie). Nous étudierons ensuite ses mêmes personnages sous l’angle de l’apprentissage : le héros éponyme, ainsi que plusieurs des personnages qui l’entourent, sont des êtres en devenir que l’auteur va faire grandir et mûrir. À travers le regard évolutif de ses créatures, Raoul va livrer sa propre conception de la courtoisie, conception qui s’accorde avec celle qu’il donne du parfait chevalier du Dit et du Roman des Eles, tissant entre ses deux œuvres un remarquable jeu d’échos (2e partie). Enfin, le personnage houdanesque crée un miroir avec la personne de ce début du XIIIe siècle : ses héros contrastés, et la voix de l’auteur-narrateur- personnage du Songe d’Enfer en proie au doute face aux courants de pensée contradictoires de son époque ancrent l’écriture houdanesque dans les œuvres alliant imagination et réflexion (3e partie).

  • Titre traduit

    "Of the bestournement in the renewal" : the character’s building in Raoul de Houdenc, 13th century writer


  • Résumé

    Considered as one of Chrétien de Troyes’ successors, Raoul de Houdenc joins in the lineage of writers known as "Arthurians" writers. Through his adventure novel Meraugis de Portlesguez, he reinvents the motives highlighted by master Champenois and bestourne the Breton material in an undeniable parodic intention. Through the comparative study of this narrative with Chrétien de Troyes’ novels in verse; but also with the cycle in prose of Lancelot-Graal, we observe how much the Arthurian romantic character shows himself flexible: skilfully playing with a traditional structure (the Round Table with its unchanging guards, the formative wandering, the monsters and the customs that need to be destroyed), the author ridicules the organization of this system so well polished by Chrétien de Troyes (1st part). We will study then the same characters under the angle of the apprenticeship: the eponymous hero, as well as some of the characters who surround him, are constantly evolving beings that the author will make grow up and mature. Through the evolutionary glance of his creatures, Raoul will deliver his own conception of courtesy, a conception that agrees with the one that he gives of the perfect knight of the Dit and of the Roman des Eles, weaving between his two works a remarkable game of echoes (2nd part). Eventually, the houdanesque character creates a mirror with the person of the beginning of the 12th century: his contrasted heroes, and the voice of the author-narrator-character of the Songe d’Enfer; which is in the grip of doubt when faced with contradictory currents of thoughts of his time; fixes the houdanesque writing in the works that blend imagination and reflection (3rd part).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.