La réinvention des mythes dans la poésie contemporaine d'Amérique centrale : Luz Méndez de la Vega (1919), Claribel Alegría (1924), Ana María Rodas (1937), Gioconda Belli (1948), Luz Lescure (1951) et Amanda castro (1962-2010)

par Sandra Gondouin

Thèse de doctorat en Etudes romanes

Sous la direction de Dante Barrientos Tecún.

Le président du jury était Modesta Suárez.

Le jury était composé de Dante Barrientos Tecún, Modesta Suárez, Fernando Moreno Turner, Pablo Berchenko, Dante Liano.

Les rapporteurs étaient Fernando Moreno Turner.


  • Résumé

    Si la littérature centre-américaine est peu étudiée, la poésie contemporaine des femmes de l’Isthme l’est moins encore. Nous avons donc souhaité participer au développement de ce champ de recherche, en étudiant l’œuvre lyrique de six écrivaines d’Amérique centrale. Dans ce corpus, publié de 1948 à nos jours, la réinvention des mythes – par l’appropriation, l’actualisation et/ou le détournement – nous a semblé particulièrement significative. Pour l’aborder, nous suivons tout d’abord le fil de la vie des poétesses sur la trame de l’Histoire contemporaine de l’Isthme et de sa littérature. Puis, nous tentons de caractériser les différents types de mythes qui peuplent leurs recueils – mythes ancestraux (amérindiens, grecs et bibliques) et mythes « nouveaux-nés », fruits de représentations stéréotypées et souvent idéalisées (l’Eternel féminin ou le « macho »). Par l’analyse textuelle et une approche théorique basée sur la réécriture et la mythocritique, nous étudions le traitement de ces motifs et figures mythiques selon leur provenance et leur valeur prescriptive envers les femmes. Nous observons ensuite de quelle manière la réinvention des mythes s’inscrit dans la poétisation du cycle de la vie, de la création (Genèse du Monde, de l’humain, de l’enfant, du poème) à la mort. Enfin, nous analysons comment, à travers le prisme du mythe, le statut de la femme et de l’homme sont redéfinis – notamment en brisant l’alternative femme exemplaire (Pénélope, l’ange du foyer) / femme fatale ou « perdue » (Eve, Médée, la prostituée), en valorisant l’héroïsme au féminin et à travers de nouveaux mythes (la femme sauvage) – pour aboutir à une réinvention des relations homme/femme.


  • Résumé

    The literature of Central America – and in particular the contemporary works of the female poets in this region – is a little-studied subject. We therefore wished to help develop this field of research by examining the lyrical work of six women writers from Central America. In this corpus, published from 1948 to the present day, the reinvention of myths is, to our minds, especially significant. In order to tackle this subject, we shall first unravel the threads of these poets’ lives from the fabric of the contemporary history and literature of Central America. We shall then attempt to characterise the types of myths found in their poems – age-old tales (Amerindian, Greek and Biblical) as well as « newborn » myths that are the fruit of stereotyped and images (the Archetypal Female or the « macho » male). Through textual analysis and a theoretical approach based on rewriting and myth criticism, we shall study the way these myths are dealt with according to where they come from and their advisory value regarding women. We shall then consider the way in which the reinvention of myths is part of the poetic depiction of the life cycle from creation (the genesis of the world, of human life; the birth of a child, of a poem) to death. Finally, we shall analyse how the status of women and men is redefined through the prismatic distortion of the myth – by breaking down the dichotomy between the commendable woman (Penelope, the angel in the house) and the femme fatale or « fallen woman » (Eve, Medea, the prostitute), or praising female heroism through new myths (such as the wild woman) – with a view to breaking new ground in male-female relationships.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.