Former l’élève-citoyen tunisien : éducation civique et éducation islamique dans les établissements scolaires étatiques de 1958 à 2002

par Hanene Farhat Ben Nasr

Thèse de doctorat en Mondes arabe, musulman et sémitique

Sous la direction de Randi Deguilhem.

Le président du jury était Thierry Blöss.

Le jury était composé de Randi Deguilhem, Thierry Blöss, Ahmed Chabchoub, Jean-Philippe Bras.

Les rapporteurs étaient Ahmed Chabchoub, Jean-Philippe Bras.


  • Résumé

    Notre objectif dans cette thèse est de suivre l’évolution du paradigme éducatif et du modèle de citoyenneté véhiculé par l’école tunisienne entre 1958 et 2002 selon les différentes approches adoptées en matière d’éducation civique et islamique à travers les réformes qu’a connu le système éducatif. Des réformes qui ont pris une actualité aiguë premièrement avec la Réforme de 1958 puis après les inévitables examens de conscience provoqués d’abord par la montée de la mouvance islamiste et la crise politique de la fin des années quatre-vingt (Réforme de 1991) et ensuite par rapport aux nouveaux défis liés à la mondialisation et les exigences du vivre ensemble mondial (Réforme de 2002). Dans ce travail, nous analyserons un parcours de plus d’un demi-siècle concernant l’éducation civique et islamique à l’école publique tunisienne. Un parcours qui remet en situation les choix qui ont été faits et les manières dont les principes et les valeurs étaient traduits en contenu éducatif. Il s’agit d’une réflexion sur ce contenu, en adoptant une approche comparative entre continuité et opposition. Notre approche se base sur l’analyse d’un corpus constitué de manuels scolaires et de programmes officiels d’éducation civique et islamique destinés à l’école publique tunisienne.


  • Résumé

    In this thesis is to follow the evolution of the educational paradigm and model of citizenship conveyed by Tunisian schools between 1958 and 2002 for different approaches in the field of civic and islamic education and through the reforms experienced by the education system. Reforms that have taken a first acute events with the 1958 reform and after the inevitable self-examination caused primarily by the rise of the Islamist movement and the political crisis of the late eighties (Reform 1991) and then compared to the new challenges of globalization and the demands of living together world (Reform 2002). We analyze a course of more than half a century for civic and Islamic education in public school in Tunisia. A course that challenges the status choices was made and the ways in which principles and values were translated into educational content. This is a reflection on the content, adopting a comparative approach between continuity and opposition. Our approach is based on the analysis of a corpus consists of textbooks and official programs of civic and Islamic education in public tunisian school.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (412 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 389-412

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.