L'"immigré-e travailleur-se". : La construction et les usages sociaux des catégories de l'action publique en France et en Italie

par Annalisa Lendaro

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Éric Verdier et de Maurizio Ambrosini.

Le président du jury était Jean-Claude Barbier.

Le jury était composé de Éric Verdier, Maurizio Ambrosini, Jean-Claude Barbier, Didier Demazière, Annette Jobert, Emilio Reyneri.

Les rapporteurs étaient Didier Demazière, Annette Jobert.


  • Résumé

    Cette thèse questionne la catégorie d’ « immigré-e », dont la signification ne se réduit pas à une définition juridique incontestable : il s’agit de montrer qu’elle fait l’objet d’interprétations, de redéfinitions et d’usages sociaux diversifiés de la part des acteurs en charge de la mise en œuvre des politiques publiques et/ou intervenant sur le marché du travail. La thèse examine la construction et les usages des catégories de l’immigration à différents niveaux (européen, national, régional et local) en effectuant une comparaison entre : deux pays, la France et l’Italie ; deux régions, la région Provence Alpes Côte-d’Azur et la Ligurie ; et deux secteurs d’activité, le bâtiment et l’aide à domicile. La thèse questionne notamment les décalages entre catégories ‘officielles’ et catégories ‘indigènes’, à travers d'une part le cas des intermédiaires de l’emploi, et d'autre part la reconstruction des parcours de vie des travailleur-se-s immigré-e-s.

  • Titre traduit

    The Working Immigrant : the Construction and Social Use of Public Action Categories in France and Italy


  • Résumé

    This dissertation questions the category of « immigrant » whose meaning cannot be reduced to an incontestable juridical definition. The category is interpreted, redefined, used in different ways and contexts by actors who are responsible for the implementation of public policies and /or contribute to regulate the labour market. This study analyses the constuction and social usage of categories related to immigration phenomena at multiple levels of analysis (European, national, regional and local) through a comparison of two countries (France and Italy), two regions (Provence Alpes Côte-d’Azur and Liguria) and two sectors (construction and care services). I explicate how and why some discrepancies appear between the ‘official’ and ‘informal’ categories by studying the case of employment gatekeepers during the selection process and by reconstructing the life courses of a sample of immigrant workers.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (534 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 469-510

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.