Une compréhension de l'agir collectif dans les structures municipales de la petite enfance : analyse du discours des encadrements et des manageurs

par Christine Gautier Chovelon

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jeanne Mallet.

Le jury était composé de Jeanne Mallet, Gérard Neyrand, Pascal Roquet, Nicole Caparros-Mencacci.

Les rapporteurs étaient Gérard Neyrand, Pascal Roquet.


  • Résumé

    Cette thèse travaille sur l'agir collectif des encadrantes de la petite enfance dans les établissements d'accueil collectif du jeune enfant. Elle élabore une intelligibilité du processus du "travailler ensemble, à partir des conditions du surgissement et de sa mise en visibilité. L'enjeu de notre recherche est d'établir un dialogue entre l'éducation et le travail questionnant la créativité du travail collectif par le jeu des Sciences de l’Éducation et des concepts de l'approche ergologique et de la psychodynamique du travail. L'accent est mis sur la création de nouvelles manières de faire en situation d'activités festives. A partir de questionnaires et d'entretiens, il a été montré que lors de ces activités, les encadrantes nouent des liens de coopération avec l'équipe et avec d'autres acteurs. Dans ces moments-là, les nouvelles manières deviennent visibles et se traduisent entre autre, par un changement de regard sur l'autorité. Ces encadrantes reçoivent divers signes de reconnaissance. La convocation du concept d'"entité collective relativement pertinente" nous permet de mieux appréhender le passage de l'équipe à des collectifs à géométrie variable. Cette recherche met l'accent sur le rôle joué par l'encadrement intermédiaire et questionne la construction d'une nouvelle identité professionnelle qui pourrait être celle d'"accueillante éducative".


  • Résumé

    This thesis works on collective action framing early chilldhood in institutions care of young children.It develops an intelligible process of "working together", from the conditions of the emergence and development of its visibility.The aim of our research is to establish a dialogue between educatin and workby questioning the creativity of the collective work by the play of Educational Sciences and concepts of the approach ergologic and the psychodynamics of work.The emphasis is on creating new ways of doing in a situation of festive activities.From questionnaires and interwiews, it was shown that during these activities, flanking establish ties of cooperation with the team and with other actors.in these times, new ways to besome visible and result in another, for a change of outlook on authority.These boxes are various signs of recognition.The convening of the concept of "collective entity relatively relevant" allows us to better understand the transition team to collective variable geometry.This research focuses on the role played by middle management and questions the construction of a new professional identity to be that of "welcoming educational".


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.