La peur de mourir de l’enfant perturbateur : l’instabilité infantile psychogène et transitoire

par Jérôme Galien

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie-José Del Volgo.

Le président du jury était Michèle Benhaïm.

Le jury était composé de Marie-José Del Volgo, Michèle Benhaïm, Colette Rigaud, François Poinso, Bernard Golse, Rajaa Stitou.

Les rapporteurs étaient Colette Rigaud, François Poinso.


  • Résumé

    L’« enfant perturbateur » dérange et déçoit un espoir de réussite par de mauvaises notes, ou perturbe ses parents, sa famille, ses enseignants par son agitation. Dans un tel contexte, l’adulte, qui l’accompagne dans un lieu de soin, évoque à son propos une « hyperactivité », un « trouble de la concentration », ou un « trouble du comportement ». En quelques décennies, ces motifs de consultation sont devenus majoritaires au Centre Médico-Psychopédagogique de Montpellier. Sans remettre en cause les apports de la neurobiologie, nous constatons que l’« instabilité infantile psychogène transitoire » est devenue une épidémie. A partir de notre expérience clinique, de la métapsychologie freudienne, des études de sociologie, et de celles des sciences politiques, nous soutenons la thèse suivante : l’ « enfant perturbateur » souffre d’un « complexe de déprivation » (Winnicott) qu’il traduit en termes de « peur de mourir », et si la turbulence s’exprime, c’est en tant qu’elle attire l’attention d’un adulte potentiellement secourable et que les systèmes sociaux contemporains la rendent facilement repérable. L’approche psychanalytique individuelle de l’ « enfant perturbateur » est pertinente mais peut parfois rester en suspens pendant de longues périodes, cédant le pas à l’attitude de « management » décrite par Winnicott. Ceci rend possible un mouvement de régression permettant à l’enfant de renouer avec la continuité du sentiment d’exister. Dans le transfert, l’analyste occupe alors la place de « médium malléable » (Milner, Roussillon) soumis à l’omnipotence de son patient.


  • Résumé

    The agitation of “disruptive children” disturbs or upsets their parents, family and teachers, and bad marks at school lead to disappointment in terms of hope for success. In such a context, the adults who take them for treatment mention terms such as “hyperactivity”, “concentration disorder”, or “behaviour disorder”. In just a few decades, these reasons for consulting have started to dominate at the Centre Médico-Psychopédagogique (Psychoeducational Health Centre) in Montpellier.Although we do not question the contribution of neurobiology, we have observed that“transitory psychogenic infantile instability” has become an epidemic. On the basis of our clinical experience, Freudian metapsychology, sociology and political science studies, we support the following thesis: “disruptive children” suffer from a what Winnicot calls a “deprived complex” and which he translates in terms of “fear of dying”. If there is manifest unruliness, it is to attract the attention of a potentially helpful adult and because the contemporary social systems make it easily detectable.The individual psychoanalytic approach to “disruptive children” is relevant but canremain suspended over long periods of time, giving way to the “management” attitude described by Winnicott. This makes regression possible, allowing the child to return to the continuity of a sense of being. In the transference, the psychoanalyst then plays the role of the “pliable medium” (Milner, Roussillon) subject to his patient’s omnipotence.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (327 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 307-321.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.