Engenheiro, política e sociedade no contexto da reestruturação capitalista brasileira

par Andriei Gutierrez

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Paul Bouffartigue et de Armando, jr. Boito.

  • Titre traduit

    Ingénieur, politique et société dans le contexte de la reestructuration capitaliste brésilienne


  • Résumé

    L'objet d'étude de notre thèse correspond au groupe professionnel des ingénieurs brésiliens face aux transformations politiques et économiques menées au Brésil dans les années 1990 et 2000, notamment l'introduction des politiques néolibérales et de la restructuration productive. La thèse analyse comment les différentes fractions du groupe professionnel ont été touchées par ces transformations et comment ses distinctes organisations d'intérêt ont agit dans la conjoncture politique.D'un coté, la thèse montre comment la combinatoires des politiques d'ouverture commerciale, de déréglementation financière, de privatisations et de reforme de l'État sont liées à l'augmentation de la participation du secteur privé dans l'économie et à la croissante dépendance financière, technologique et patrimoniale du pays envers l'extérieur. D'autre par, la thèse suggère que les politiques de déréglementation du marché de travail, de réforme du système de retraites et de focalisations des dépenses sociales de l'État ont eu un effet sur le groupe professionnel : il y a une croissante tendance d'individualisation de la gestion de la carrière et du bien-être. A partir d'une étude quantitative avec des ingénieurs et qualitative entre ceux et leurs organisations d'intérêt, notre thèse est ciblée sur l'analyse de l'évolution historique et politique du groupe professionnel. Elle part, dans un premier moment, de la description de la littérature qui porte sur les organisations d'intérêt des ingénieurs dans les années 1970 et 1980 et analyse, dans un deuxième moment, la façon dont ces organisations ont agit dans la conjoncture politique des années 1990 et 2000. La thèse fait également une analyse exploratoire des profils politiques des ingénieurs des entreprises étatiques, en particulier la Petrobras, en les comparant directement avec les transformations dans leurs rapports de travail. D'une manière plus générale, notre thèse soutient que la dynamique des luttes macrosociales a une influence considérable sur le positionnement politique des différentes fractions du groupe professionnel et de ses organisations d'intérêt.


  • Résumé

    This thesis analyses Brazilian engineers professional group in the context of the neoliberal policies and of the productive restructuring. It studies how the fractions of the professional group have been affected by these structural transformations and how their different political organizations have reacted in the political conjuncture.On one hand, the thesis shows how the combination of opening up the economy,privatization, States' reform and financial liberalization could raise private sector activities and Brazilian economic dependence. This thesis describes how both transformations have been qualitatively touched engineers activities. On the other hand, it suggests that the liberalization of labor market, the reform of the public retirement system and the policies of focusing State social investments have had an effect on the professional group: a trend towards an individual career and well being management.Through quantitative analyses amongst engineers and qualitative studies among them and their interest organizations, the thesis focuses on analyzing the evolution of political history of the professional group. First, it describes the literature which shows the Brazilian engineers interest organizations during the 1970s and 1980s. Second, it studies in depth how these organizations have acted in the political context of the 1990s and early 2000s.This thesis also makes an exploratory analysis of the political profiles of the engineers of state companies, particularly Petrobras, in direct comparison with the changes occurring in their labor conditions. In general, the thesis argues that the dynamics of the macrosocial conflicts carries considerable weight in the political positioning of the different fractions of the professional group and its interest organizations.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (312 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 300-308.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.