Rôle des fonctions exécutives dans les variations stratégiques au cours du vieillissement

par Suzanne Hodzik

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Patrick Lemaire.


  • Résumé

    La plupart des travaux empiriques ont montré que les jeunes et les âgés utilisent de nombreuses stratégies pour accomplir des tâches cognitives. Ils mettent aussi en évidence que les âgés (a) utilisent moins de stratégies, (b) utilisent les stratégies disponibles dans des proportions différentes, (c) exécutent moins efficacement les stratégies utilisées, et (d) choisissent, sur chaque problème, moins fréquemment la meilleure stratégie que les jeunes. L’objectif général de cette thèse était de déterminer quels sont les mécanismes sous-tendant la différence de performances jeunes/âgés dans ces différentes dimensions stratégiques. Nous testons l’hypothèse que le déclin des fonctions exécutives médiatise les différences liées à l’âge dans le répertoire, la distribution, l’exécution et la sélection stratégiques. Pour atteindre cet objectif, nous avons adopté une approche corrélationnelle et une approche expérimentale. Les résultats répliquent les principales données concernant les différences jeunes/âgés dans les différentes dimensions stratégiques. De plus, ils mettent en évidence le rôle essentiel des fonctions exécutives, et, en particulier, de la flexibilité cognitive et de l’inhibition, dans la diminution avec l’âge du répertoire, de la sélection et de l’exécution stratégiques. Nous discutons les implications de ces résultats sur le vieillissement et les variations stratégiques, d’une part, et sur les modèles de la sélection stratégique, d’autre part.

  • Titre traduit

    Role of executive functions in strategic variations during aging


  • Résumé

    Empirical studies on strategic variations during aging have shown that young andolder adults use multiple strategies to accomplish cognitive tasks. They also showed that older adults (a) use fewer strategies, (b) do not use available strategies with the same frequency as young adults (c) execute strategies less efficiently, and (d) select less frequently the best strategy than young adults. The aim of this study was to investigate which mechanisms underly the strategic differences in young and older adults. We tested the hypothesis that age related decline of executive functions mediate age-related differences in strategy repertoire, distribution, execution, and selection. To achieve these ends, we adopted correlational and experimental approaches. Results replicated previous data relative to differences between young and older adults in different strategy dimensions. Results also highlight crucial role ofexecutive functions, especially cognitive flexibility and inhibition, in strategy repertoire, selection, and execution. Implications for further our understanding of aging and strategic variations, as well as current theoretical models of strategy selection are discussed.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (237 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 205-237

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.