Pratiques commémoratives et structures des familles à Rome : étude des carmina Latina epigraphica consacrés à des enfants défunts à la fin de la République et sous l'Empire

par Hélène Lamotte

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Catherine Virlouvet.

Soutenue le 01-07-2011

à Aix Marseille 1 , dans le cadre de Ecole Doctorale Espaces, Cultures, Sociétés (Aix-en-Provence) , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille. UFR d'histoire (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Ces recherches participent d’une large réflexion menée actuellement sur les comportements démographiques de la population de l’Urbs. De récents travaux ont défini un régime démographique spécifique de la mégapole antique, où une natalité insuffisante et un fort taux de mortalité auraient empêché le renouvellement des générations. La population de Rome, « ville-tombeau », ne se serait maintenue que grâce à une immigration venue d’Italie et des provinces. Les tentatives de dénombrement ayant leurs limites, au vu des sources disponibles, ce doctorat s’inscrit dans le domaine de l’histoire sociale de la population de Rome. Centré sur les milieux populaires, il analyse les comportements familiaux et la place de l’enfant dans la famille. Il se fonde sur une étude d’épitaphes versifiées païennes (carmina Latina epigraphica), datant de la fin de la République et de l’Empire. Il présente ainsi un corpus d’épitaphes consacrées à des enfants dont l’âge au décès est mentionné, revues et traduites, ainsi qu’une étude de ce catalogue. Cette dernière analyse la nature et le rôle du carmen dans la commémoration funéraire. Elle précise l’identité des défunts et l’origine sociale des familles commanditaires des carmina, puis évoque la structure de ces familles en recensant l’ensemble des personnes mentionnées dans les épitaphes. Elle révèle des structures de famille complexes, où les enfants illégitimes sont nombreux, en raison du statut servile actuel ou passé de certains parents. Elle aborde enfin la question de la place de l’enfant dans la famille, en examinant les modes d’expression du chagrin selon les différents motifs littéraires et locuteurs choisis. Ces travaux permettent ainsi de mieux connaître le statut de l’enfant au sein des familles modestes et l’attitude de ces dernières face à la naissance et à la mort.

  • Titre traduit

    Commemorative practices and structures of the families in Rome : a study of carmina Latina epigraphica dedicated to dead children at the end of the Republic and under the Empire


  • Résumé

    These researches participate in a wide reflection led at present on the demographic behavior of the population of Rome. Recent works defined a specific demographic model of the antique megalopolis, where an insufficient birthrate and a strong mortality rate would have prevented the renewal of the generations. The population of Rome would have held steady thanks to an immigration coming from Italy and from the provinces. This doctorate joins in the field of the social history of the population of Rome. It analyzes the family behavior in the lower classes, and the place of the child in the family. It bases itself on a study of funerary verse inscriptions (carmina Latina epigraphica), dating back to the end of the Republic and the Empire. It so presents a corpus of epitaphs dedicated to children (with an age mentioned), as well as a study of this catalog. This study analyzes the nature and the role of the carmen in commemoratives practices. It specifies the identity of the deceased and the social origin of families ; then it evokes the structure of these families by listing all the persons mentioned in the epitaphs. It reveals complex structures of family, where there are many illegitimate children, because of the current or past slavish status of certain relatives. It approaches finally the question of the place of the child in the family, by examining the modes of expression of sorrow, according to the various literary motives and chosen speakers. This research allows to know better the status of the child within the modest families and the attitude of these families in front of birth and of death.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 3 vol. (815 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.329-351.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.