Robert de Sorbon et son oeuvre (1201-1274)

par Denis Gabriel

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Carozzi.


  • Résumé

    Ce travail a pour objectif de faire le point sur les connaissances concernant Robert de Sorbon. Le cursus scolaire du personnage peut admettre de nouvelles filières par le constat d'une fréquente présence de l'ordre de Prémontré autour du village de Sorbon. La seule date qui soit vraiment assurée est l'année de sa mort en 1274, la tradition de fixer sa naissance en 1201 remontant au XVIIe siècle. La plus grande partie de sa vie reste dans l'ombre jusqu'en 1249. Robert de Sorbon n'est pas d'origine paysanne malgré la remarque de Joinville. L'étude des actes du cartulaire permet de comprendre les méthodes et les personnes soutenant la fondation de la Sorbonne. Celle-ci n'est pas, dans les premiers documents (actes et statuts), décrite comme une institution charitable, mais comme une maison de formation pour Séculiers, répondant aux attentes des chanoines des chapitres du nord du royaume, concurrencés alors par les succès des ordres mendiants au sortir de la polémique universitaire. Les écrits pénitentiels de Robert sont connus depuis plusieurs siècles et un regain d'intérêt récent a multiplié les éditions et surtout des sermons : un premier inventaire de ses écrits était donc nécessaire. On étudie ensuite quelques textes des manuscrits de la collection de l'auteur et une version inédite de son traité le plus connu, le De Conscientia pour repérer les techniques utilisées par Robert de Sorbon, sa langue, ses idées, les exempla utilisés et les liens entre les différentes œuvres. Ainsi, sont mises en évidence les différentes facettes d'une même personnalité qui accompagne la croissance de l'Université parisienne.

  • Titre traduit

    Robert Sorbon and his opus


  • Résumé

    This work aims to gather knowledge concerning Robert de Sorbon. Thus the curriculum of character can admit new ways by finding frequent presence on the order of Premontre around the village of Sorbon. The only guaranteed date is the year of his death in 1274, while the habit of fixing his birth in 1201 did not appear until the seventeenth century. Much of his life is rather obscure until 1249. Robert de Sorbon is defenitly not of peasant origin whatever said Joinville. Studying acts of the cartulary helps to understand the methods used and also to know the people supporting the foundation of the Sorbonne. At the beginning, the domus is not described as a charitable institution but as a formation House for Secular and it links up the expectations of the canons of chapters from the northern kingdom of France, then competed for the success of the mendicant orders after the university polemic. The pentiential writings of Robert are knomn for centuries but a recent surge of interest has multiplied editions of texts and especially sermons : an initial inventory of his works was necessary. We study thereafter some texts of the personal collection of sermons and a manuscript known to contain a new version of its best-known treaty, De Conscientia to understand the techniques used by Robert de Sorbon, language, ideas, exempla used and the links between different works. So, are highlighted the different facets of the same personality during the growth of the parisian University.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (531, 259 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 23-57. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.